Ecoutez Radio Sputnik
    Les membres du Front al-Nosra

    Plus de la moitié des militants à Alep appartiennent au Front al-Nosra

    © AFP 2019 Fadi al-Halabi / AMC
    International
    URL courte
    Situation à Alep (2016) (180)
    5026
    S'abonner

    Selon l’Onu, plus de la moitié de militants à Alep combattent dans les rangs du Front al-Nosra.

    Reconnue par la communauté internationale comme une organisation terroriste, le Front al-Nosra, ainsi que Daech, constitue une grave menace, a déclaré le secrétaire du conseil de sécurité de la Russie Nikolaï Patrouchev.

    « Rebaptisé Fatah al-Cham, ce groupement terroriste ne s'est pas transformé en opposition modérée. Quel que soit le nom du groupement armé, si il a recours à des méthodes terroristes, il n'a pas sa place à la table des négociations, il doit être détruit », a indiqué Nikolaï Patrouchev.

    Pourtant, l'élimination du Front al-Nosra se heurte à un problème, notamment l'incapacité de le dissocier de la soi-disant opposition modérée.

    Selon Nikolaï Patrouchev, « Washington a démontré son incapacité, ou peut-être son refus de tenir les nombreuses promesses faites à Moscou ».

    Aujourd'hui, le résultat est visible : le nombre de groupements sur le territoire syrien qui s'unissent avec le Front Al-Nosra augmente de jour en jour.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation à Alep (2016) (180)

    Lire aussi:

    Alep: l'Onu dément avoir envoyé ses employés pour évacuer les djihadistes
    Assad: «Il n’y a pas d’autre moyen, nous sommes obligés d’éliminer les terroristes»
    Est-ce le Front al-Nosra qui a frappé le convoi humanitaire de l'Onu?
    Tags:
    opposition modérée, terrorisme, Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Front al-Nosra, Nikolaï Patrouchev, Alep, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik