Ecoutez Radio Sputnik
    La Jungle  de Calais

    Des réfugiés de Calais prétendent être mineurs pour entrer au Royaume-Uni

    © REUTERS / Charles Platiau
    International
    URL courte
    Crise migratoire (787)
    126

    Avant le démantèlement complet de la «Jungle» de Calais, le Royaume-Uni a introduit une procédure rapide de transfert des mineurs dans le pays. Cependant, les autorités sont confrontées à la fraude de certains réfugiés qui mentent sur leur âge réel.

    Dans le contexte du démantèlement programmé de la « Jungle » de Calais, les autorités britanniques ont mis en route une procédure rapide d'accueil réservée aux réfugiés les plus vulnérables, notamment les mineurs.

    Cependant, le ministère de l'Intérieur britannique n'a aucun moyen de vérifier si les jeunes réfugiés en provenance de Calais sont vraiment des mineurs. Ainsi, un groupe de jeunes hommes d'origine afghane en a profité. Et même si le ministère britannique de l'Intérieur assure que ces garçons ont entre 14 et 17 ans, leur corpulence et leur allure générale semble le démentir. Les conservateurs britanniques protestent.

    Selon un membre du parlement, David Davies, ces Afghans sont tout sauf des adolescents.

    « Ces jeunes hommes ne ressemblent pas à des mineurs. (…) Il n'y a aucun moyen de savoir si ce sont des enfants. Nous pourrions finir par créer encore plus de misère si nous ne faisons pas attention », a dit le responsable politique, cité par le Telegraph.

    A cet égard, il a souligné qu'il était tout à fait favorable à l'aide des véritables enfants et a exprimé l'espoir que l'hospitalité britannique ne serait pas abusée car son « puits est en train de s'épuiser ».

    En outre, M. Davies s'est déclaré perplexe devant le fait que parmi les groupes traversant la frontière franco-britannique, il n'y avait presque pas de jeunes femmes, ces dernières étant, selon lui, beaucoup plus vulnérable que ces « malabars ».

    Les directives élaborées par les fonctionnaires du ministère de l'Intérieur précisent que « toutes les sources disponibles d'information pertinente et de preuves doivent être prises en compte, car aucune évaluation technique, aucune combinaison de techniques ne permettra de déterminer avec une bonne probabilité de précision l'âge du demandeur ». Cependant, les demandeurs d'asile ont droit au « bénéfice du doute », c'est-à-dire que tous ceux qui n'ont pas « l'apparence physique ou le comportement » d'un adulte « doivent être traités comme des enfants ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Crise migratoire (787)

    Lire aussi:

    Une école islamique appelant à tuer les gays fermée au Royaume-Uni
    Tous les comptes de RT bloqués au Royaume-Uni
    «L’Europe est fatiguée du Royaume-Uni qui se conduit comme un enfant gâté»
    Theresa May «ne sera plus première ministre du Royaume-Uni» si l'Écosse est ignorée
    Tags:
    David Davis, réfugiés, Jungle de Calais, crise migratoire, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik