International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
7537
S'abonner

L’équipe de campagne d’Hillary Clinton a secrètement envoyé ses agents dans les rassemblements Républicains pour y créer « l’anarchie » et « le chaos ». Ce sont les confessions recueillies en caméra cachée des responsables qui ont permis de lever le lièvre.

Les militants démocrates Robert Creamer et Scott Foval racontent à des journalistes équipés de caméras cachées qu'ils envoyaient des individus entraînés aux rassemblements Républicains pour y inciter à la violence et qu'ils ont même payé des malades mentaux pour créer une atmosphère d'« anarchie » et de « chaos ».

L'activiste et journaliste d'investigation James O'Keefe a réalisé ce reportage dans le cadre de son projet « Veritas ». Il a diffusé la vidéo à la veille du troisième et dernier débat présidentiel américain.

Tout cela illustre le terme « bird-dogging », qui avait également fait son apparition dans les documents des démocrates, publiés auparavant par WikiLeaks.

« Vous mettez les gens dans la file d'attente, à l'avant (…) de sorte que lorsque Trump arrive, ce sont ceux qui lui posent des questions devant les journalistes », a expliqué M. Foval devant les caméras cachées. « Afin de mener à bien ce genre d'opération, vous devez commencer à entraîner les gens deux semaines à l'avance et à leur apprendre à poser correctement des questions. »

« Dans l'appareil du Parti démocrate et les gens de la campagne, la campagne de Clinton, mon rôle dans cette campagne est de gérer tout cela », a confié M. Creamer au journaliste infiltré.

Il cite l'exemple largement médiatisé de Shirley Teeter, une femme de 69 ans, qui affirme avoir été agressée par l'un des partisans de Trump lors d'un rassemblement des Républicains en Caroline du Nord, en septembre dernier.

« Elle était l'une de nos militantes », a confié Foval, en admettant qu'il avait lui-même entraîné ce « bird-dog » pour l'événement.

« La clé est de lancer le conflit en menant des conversations avec des gens qui sont naturellement psychotiques. Si vous êtes là et vous manifestez (…), vous serez attaqué lors des rassemblements de Trump. Voilà ce que nous voulons », a conclu M. Foval.

Suite à cette révélation scandaleuse, MM. Foval et Creamer ont été renvoyés de leurs postes du parti démocrate.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Campagne de Clinton: WikiLeaks tire une nouvelle salve
USA: un candidat mormon pour vaincre Clinton et Trump?
Quand Hillary Clinton insulte un garçon de café noir… (Vidéo)
Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Tags:
manifestation, campagne, révélations, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook