Ecoutez Radio Sputnik
    La cathédrale de la ville suédoise de Lund

    Un logement et des avantages supplémentaires pour les ex-terroristes en Suède

    © Flickr/ Rutger Blom
    International
    URL courte
    5022

    Les autorités de la ville suédoise de Lund annoncent que les djihadistes seront traités comme les criminels et les néo-nazis.

    Un programme de réhabilitation des anciens combattants de Daech et d'autres extrémistes comprenant logement, emploi, éducation et soutien financier est essayé en Suède, informe The Independent.

    Les autorités locales de la ville de Lund affirment que les mesures controversées visent à réintégrer les djihadistes qui sont revenus dans la société et de les empêcher de se mêler à nouveau avec leurs anciens réseaux terroristes.

    Anna Sjöstrand, la coordinatrice municipale contre l'extrémisme violent, a reconnu qu'une telle initiative était controversée, mais elle a insisté sur le fait que les ex-terroristes de l'État islamique devaient être traités de la même façon que ceux qui quittent le crime organisé et les groupes néo-nazis.

    « Si vous avez commis un acte criminel vous devez en assumer la responsabilité, mais il y a de nombreux aspects. Par exemple, le regarder en termes de coût », a déclaré Mme Sjöstrand.

    « C'est beaucoup moins coûteux de réintégrer une personne dans la société que de les abandonner, par exemple », a-t-elle ajouté.

    Christoffer Carlsson, criminologue, a, à son tour, déclaré qu'il soutenait cette initiative après avoir effectué une étude pour le gouvernement suédois sur les transfuges extrémistes.

    Il a raconté que les gens essayant de quitter des groupes tels que Daech avaient besoin d'un moyen de sortir de leurs réseaux et d'éviter d'y retomber, en ajoutant: « Vous avez besoin de ressources, vous devez vous réintégrer au marché du travail, (…) vous avez besoin d'un toit sur votre tête ».

    Malmö
    © REUTERS / Bjorn Larsson Rosvall/TT News Agency
    Environ 140 combattants étrangers suédois sont soupçonnés d'être rentrés de Syrie et d'Irak, sur au moins 300 personnes qui ont rejoint la région pour se joindre à des groupes islamistes.

    Le pays aurait l'un des plus hauts ratios de terroristes de Daech par habitant en Europe, bien que la Suède se situe loin derrière la France, le Royaume-Uni, la Belgique et l'Allemagne en termes de chiffres absolus.

    Environ un cinquième des membres de l'organisation terroriste, 3 700 personnes, sont des résidents ou des ressortissants d'Europe de l'Ouest, selon une étude du King College de Londres, présentée l'année dernière.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Un homme ouvre le feu en Suède, plusieurs blessés
    Face à la «menace russe», les femmes en Suède, bientôt des soldats comme les hommes
    Suède: l’adhésion à l’Otan pas à l’ordre du jour
    Le djihadiste de quatre ans opéré en Suède
    Tags:
    logement, terrorisme, Etat islamique, Lund, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik