Ecoutez Radio Sputnik
    Mossoul

    Berlin accordera 34 M EUR pour les besoins des réfugiés de Mossoul

    © REUTERS / Ako Rasheed
    International
    URL courte
    0 16

    Malgré le fait que l'opération antiterroriste à Mossoul ne soit pas encore terminée, l'Allemagne se prépare à une accentuation de l'afflux de réfugiés en provenance de cette ville irakienne.

    L'Allemagne s'attend à ce que de plus en plus de réfugiés se rendront dans d'autres régions d'Irak ainsi qu'en Turquie, à mesure que progresse la libération de Mossoul (Irak) du groupe terroriste État islamique (EI ou Daech). 

    Berlin accordera à cet égard 34 millions d'euros pour les besoins des personnes déplacées, a déclaré le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement Gerd Müller dans une interview accordée au journal Neue Osnabrücker Zeitung.

    « Nous pouvons accorder 34 millions d'euros supplémentaires d'aide urgente pour les réfugiés de Mossoul uniquement », a-t-il déclaré.

    D'après les données de l'Onu, environ un million de personnes sont susceptibles de s'enfuir de Mossoul. M. Müller n'a pas précisé combien de réfugiés de cette ville irakienne arriveraient en Allemagne.

    « Je l'ignore, mais ce serait dramatique », estime le ministre.

    Lundi 17 octobre, l'armée irakienne a lancé une opération terrestre visant la reprise de Mossoul aux combattants de Daech. L'opération engage environ 30 000 militaires des forces gouvernementales et des milices kurdes. Elle est soutenue dans les airs et au sol par la coalition internationale conduite par les États-Unis.

    La ville de Mossoul, sous contrôle de Daech depuis juin 2014, est son fief en Irak.

    Lire aussi:

    Un soldat américain tué dans l’offensive contre Mossoul
    Moscou: les plans d'acheminer les terroristes de Mossoul en Syrie sont criminels
    Les soldats d’élite irakiens rejoignent l’offensive contre Mossoul
    Tags:
    opération militaire, crise, flux migratoire, réfugiés, Gerd Müller, Irak, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik