Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau nord-coréen

    Pyongyang dénonce les manœuvres des USA et de la Corée du Sud

    © AFP 2018 Ed Jones
    International
    URL courte
    4352

    La Corée du Nord accuse les États-Unis d'organiser des manœuvres qui aggravent les tensions dans la région et menacent sa sécurité.

    Les manœuvres conjointes des marines américaine, sud-coréenne et japonaise « menacent la Corée du Nord et toute l'Asie du Nord-Est », lit-on dans un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères publié dans le journal Rodong Sinmun.

    Le ministère estime que l'alliance militaire de Washington, Séoul et Tokyo « n'est plus fantôme et se transforme en une force réelle visant à réaliser la stratégie américaine dans la région Asie-Pacifique ».

    Pyongyang est convaincu que les États-Unis, qui « augmentent la pression sur la Corée du Nord, sont responsables de l'aggravation de la situation dans l'Asie du Nord-Est ». Pyongyang « va renforcer à cet égard ses forces de dissuasion nucléaire afin d'assurer la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne.

    Le Conseil de sécurité de l'Onu a exigé à maintes reprises que la Corée du Nord arrête la conception et les tests d'armes nucléaires et de missiles balistiques.

    Pyongyang brave ces décisions et déclare qu'il poursuivra ses programmes militaires alléguant la défense de ses intérêts contre la menace américaine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Séoul soupçonne Pyongyang d’avoir effectué de nouveaux essais de missiles
    Pékin préfère négocier avec Pyongyang plutôt que décréter de nouvelles sanctions
    Les chanteuses de pop sud-coréennes feront-elles plier Pyongyang?
    Tags:
    menaces, tensions, exercices militaires, ministère nord-coréen des Affaires étrangères, Corée du Nord, Corée du Sud, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik