Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange, fondateur de WikiLeaks

    Assange privé de connexion Internet jusqu’à la fin de la présidentielle US

    © AFP 2019 Ben Stansall
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    18322
    S'abonner

    Vivant reclus depuis quatre ans dans l’ambassade d’Équateur à Londres, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a été coupé d’Internet suite aux publications sur la candidate démocrate à la présidentielle américaine Hillary Clinton.

    Réfugié dans l'ambassade d'Équateur à Londres, Julian Assange n'aura pas d'accès à Internet jusqu'à la fin de l'élection présidentielle aux États-Unis, a annoncé à Sputnik l'avocate du fondateur de WikiLeaks Melinda Taylor.

    « À ce que je sache, il ne pourra pas utiliser Internet jusqu'à la fin de la présidentielle aux États-Unis », a déclaré Mme Taylor, ajoutant toutefois que cette décision des autorités équatoriennes n'affecterait par l'activité de WikiLeaks ni celle de M. Assange à titre de rédacteur du site.

    WikiLeaks avait divulgué entre autres des documents subtilisés dans les courriers électroniques de John Podesta, chef de campagne de la candidate démocrate à la présidence américaine Hillary Clinton, dont trois discours de l'ex-secrétaire d'État rémunérés par la banque Goldman Sachs, mettant en lumière ses liens avec Wall Street.

    Mme Clinton a accusé en amont le gouvernement russe d'être responsable de ces fuites et WikiLeaks d'aider son rival dans la course à la Maison Blanche, le républicain Donald Trump. Elle pointait notamment des cyberattaques russes. Le président russe Vladimir Poutine a indiqué pour sa part qu'il n'y avait rien dans les emails publiés qui intéresserait la Russie. Selon ce dernier, l'hystérie n'est attisée par la candidate démocrate que pour détourner l'attention de la teneur de ces publications.

    Julien Assange s'est réfugié dans l'ambassade équatorienne de la capitale britannique en 2012 pour échapper à une extradition vers la Suède, où il est accusé de viol. Le fondateur de WikiLeaks nie les faits, affirmant qu'il s'agit d'une tentative détournée pour l'extrader vers les États-Unis.

    L'élection présidentielle aux États-Unis aura lieu le 8 novembre prochain.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Révélations de WikiLeaks: «un séisme pour la campagne électorale de Clinton»
    WikiLeaks publie des courriels privés du directeur de campagne d’Hillary Clinton
    Selon Assange, WikiLeaks a assez de preuves pour traduire Clinton en justice
    Tags:
    avocat, candidats, email, élection présidentielle, Présidentielle américaine 2016, Wall Street, WikiLeaks, Goldman Sachs Group Inc, présidence américaine, Sputnik, Melinda Taylor, John Podesta, Julian Assange, Hillary Clinton, Vladimir Poutine, Equateur, Suède, Londres, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik