Ecoutez Radio Sputnik
    Le président turc Recep Tayyip Erdogan

    Génocide arménien: l’Orchestre symphonique de Dresde taquine Erdogan

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    La reconnaissance et la négation du génocide arménien (72)
    22146

    Ankara refuse obstinément de reconnaître le génocide des Arméniens sous l'Empire ottoman, affirmant que les accusations en ce sens ne sont rien d'autre qu'une tentative de dénigrement de la Turquie et de son peuple.

    Les Allemands ont invité le président turc Recep Tayyip Erdogan à un concert commémorant le génocide des Arméniens sous l'Empire ottoman en 1915, annonce le site d'information T-online.de.

    « L'Orchestre symphonique de Dresde s'est assigné pour tâche de donner un concert dans le consulat allemand à Istanbul, en y invitant personnellement le président turc Recep Tayyip Erdogan », lit-on dans le communiqué.

    A part M. Erdogan, des invitations personnelles ont été envoyées au premier ministre turc Binali Yildirim, au chef de la diplomatie Mevlüt Cavusoglu et au ministre de la Culture du pays Nabi Avci.

    « Le concert qui aura lieu en novembre sera dédié aux plaies du passé turc et arménien », stipule le texte des invitations.

    Vu les tensions autour de cette question, il est peu probable qu'un officiel quelconque de la Turquie accepte l'invitation.

    Indigné par la décision du Bundestag de reconnaître le génocide arménien, Ankara a évoqué les "Juifs brûlés dans des fours crématoires" dans l'Allemagne nazie. La Turquie s'est aussi retirée à titre unilatéral du programme Europe créative de l'Union européenne pour protester contre le projet de l'Orchestre symphonique de Dresde, intitulé « Aghet » et dédié au génocide des Arméniens sous l'Empire ottoman.

    Selon différentes données, un million et demi d'Arméniens ont été exterminés de manière systématique à la fin de l'Empire ottoman en 1915. Nombre d'historiens et plus de 20 pays, dont la France, l'Italie et la Russie, ont reconnu le fait du génocide. La Turquie affirme pour sa part qu'il ne s'agissait que d'une guerre civile, doublée d'une famine, dans laquelle 300 000 à 500 000 Arméniens et autant de Turcs avaient trouvé la mort.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    La reconnaissance et la négation du génocide arménien (72)

    Lire aussi:

    Génocide arménien: la Turquie se retire du programme Europe créative de l’UE
    Pape François: le génocide arménien, la première catastrophe du XXe siècle
    L'Allemagne reconnaît le génocide arménien, la Turquie prête à riposter
    Tags:
    protestations, reconnaissance, génocide arménien, Union européenne de radiotélévision (UER), Bundestag, Nabi Avci, Mevlut Cavusoglu, Binali Yildirim, Recep Tayyip Erdogan, Istanbul, Ankara, Turquie, Dresde, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik