International
URL courte
73872
S'abonner

Une «inquiétante armada russe» ou encore «un inquiétant message de l'armada russe», tels étaient les titres des journaux au moment du passage de huit navires, dont le porte-avions Amiral Kouznetov, au large des côtes européennes.

Dans un entretien accordé à Sputnik, le député de l'Assemblée nationale Nicolas Dhuicq explique cette réaction des médias par les « doubles standards occidentaux».

« Je pense que dans cette affaire, au niveau de l'interprétation politique, nous faisons face aux doubles standards occidentaux habituels. Lorsque la France déploie un groupe naval autour de Charles-de-Gaulle, nous pensons que c'est normal (…), et par contre dès que la Russie fait la même chose, tout d'un coup nous avons des voix effrayées comme si la Russie voulait dominer le monde », a déclaré M. Dhuicq.

Selon lui, ces dernières années, l'armée russe a déployé « d'énormes efforts de modernisation », ayant bien tiré la leçon de la première guerre du Golfe qui avait donné l'impulsion au développement de « munitions intelligentes ».

« La marine est l'outil le plus important de l'État moderne, parce que dans l'histoire du monde ceux qui dominaient la mer ont toujours gagné les guerres. D'autant plus que beaucoup de pays du monde dépendent de la voie maritime pour être approvisionnés. Donc qui domine la mer, domine le monde », explique l'interlocuteur de l'agence.

Le parlementaire français souligne notamment que la Marine russe est en train de « réapprendre les opérations aéronavales » avec l'emploi de son porte-avion Amiral Kouznetsov, ce qui la place au même rang que les grandes puissances maritimes, comme le Royaume-Uni et les États-Unis.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Amiral Kouznetsov au large de la Syrie: Moscou lance un message symbolique important
Londres et l'Otan se hâtent de «dissuader» les navires russes partis pour la Méditerranée
Des navires UK partis pour «superviser» des bateaux russes en route vers la Syrie
Tags:
réactions, deux poids deux mesures, navires, flotte, médias, Admiral Kouznetsov (porte-avions), Marine russe, Nicolas Dhuicq, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook