Ecoutez Radio Sputnik
    Le monde au seuil d'une troisième guerre mondiale, selon Chevènement

    Le monde au seuil d'une troisième guerre mondiale, selon Chevènement

    © Flickr/ Jean-Pierre Chevènement
    International
    URL courte
    2911058756

    Si les États-Unis optent pour une politique de renversement des gouvernements élus par le peuple, un troisième conflit mondial pourrait éclater.

    Notre planète se trouve au bord d'une troisième guerre mondiale, prévient l'ex-ministre français de la Défense et de l'Intérieur Jean-Pierre Chevènement.

    « Je qualifie la situation comme assez dangereuse. Car, parmi nous, certains sont prêts à aller jusqu'au bout. Je n'ai pas d'intention de dire que toute l'élite politique des États-Unis est en proie à de telles opinions. Par exemple, ce n'est pas le cas de John Kerry. Par contre, les néoconservateurs prônent une politique visant à renverser des gouvernements étrangers. Et nous avons vu que c'est inadmissible, notamment en Irak, en Libye et en Syrie », a tranché l'homme politique français.

    Selon lui, une action similaire contre la Russie serait inacceptables.

    « Cela est devenu évident lors des législatives russes en septembre dernier, où le parti au pouvoir Russie unie de Vladimir Poutine a obtenu la majorité des votes », a indiqué M. Chevènement, ajoutant qu'en réalité personne ne doute des résultats des législatives.

    D'après Jean-Pierre Chevènement, il faut s'accommoder du fait que chaque peuple détermine lui-même son propre destin.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Chevènement: le "Brexit" peut être un service rendu à l’Europe
    Chevènement: les flux pétroliers de l'EI s'écoulent à travers la frontière turque
    Tags:
    renversement, peuple, guerre, gouvernement, élections législatives, Russie unie (parti), John Kerry, Vladimir Poutine, Jean-Pierre Chevènement, Irak, Syrie, Libye, Russie, Washington, États-Unis, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      djeff
      BRAVO Jean-Pierre Chevènement
    • Dentatus
      BRAVO !!! D'après Jean-Pierre Chevènement, il faut s'accommoder du fait que chaque peuple détermine lui-même son propre destin.
      VOILA ENFIN des paroles pleines de bon sens, reste les Actes, Alors Merci ! car
      Cela chante comme un hymne à la paix.
    • Ugo
      Ah ah ah, j'enfonce les portes ouvertes et je me fais du bien dans les médias. Ça fait des années (depuis 2001) que toute personne ayant des neurones à compris cela. Gladio, Koursk, 9/11, assassins economiques, Brezinski, Afghanistan, Irak, Lybie, Syrie, Caucase, trafic opium afghan, avancée des bases otan, etc etc etc. Il est même encore difficile de croire qu'il y ait des gens qui ne voient rien, sauf ceux qui en profitent et qui ne veulent rien voir.
    • avatar
      Sans dents
      Sur Arte la membre de la CIA Émilie Aubry sur Arte pilpte ce soir dans l'émission pilotée entièrement par la CIA, THema, 3h00 de pure propagande contre la chine communiste et contre la Russie. Cette membre du PS comme 90% des pseudo journaliste d'Arte est donc d'abord une honorable correspondante de la CIA, CIA très implantée aussi sur Inter, France 5 et France culture, tout cela payé par nos impôts. Scandaleux!
    • zroudia
      Pour résumer, ne doute t-il pas que,( relativement vis à vis du diktat Américain), le peuple Français ne détermine pas non plus son propre destin ?
    • avatar
      Larapiere
      Il a aussi parlé (interview du 17/10) de l'importance du risque de guerre civile, qui me semble plus probable qu'une GM (même si cette dernière est dans les clous, mais la puissance militaire Russe est aujourd'hui en mesure de refroidir les plus belliqueux, sans pour autant l'écarter, vu le potentiel économique d'une reconstruction post-conflit). Avez-vous une idée de l’importance du nombre des gamins des cités, scolarisés où non, qui ont entre 12 et 16 ans aujourd’hui ? Ils dégoulinent de haine à notre encontre et répondront en masse à l’appel aux armes de leurs ainés d’ici moins de 10 ans, car cela sera pour eux la seule chance d’un avenir meilleur. Notre seul espoir résiderait dans une révolution destinée à rejeter notre modèle de société, et susceptible d’offrir un autre futur aux générations montantes, ce qui me semble encore plus impossible à envisager, le français moyen n’ayant pas l’esprit assez large pour comprendre la nécessité urgente de l’indispensable sacrifice de son petit confort personnel.
    • avatar
      arboretumen réponse àDentatus(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Dentatus,

      Oui mais de quel manière vu qu'il faut choisir entre la peste et le choléra ?
      Qui aura le courage d'appliquer reèlement les paroles de Chevenement ?!
      Ou faudra il faire encore un 1789 pour que sa bouge ? Parce que les politiques actuels n'ont aucuns courage ,et son à la solde des diktats économique et des US....
    Afficher les nouveaux commentaires (0)