International
URL courte
13013
S'abonner

Une ONG évalue à 300 le nombre de victimes des frappes antiterroristes réalisées en deux ans en Syrie par la coalition internationale menée par les États-Unis. Mais une question s’impose: ces chiffres ne sont-ils pas sous-estimés?

Selon Amnesty International, les frappes de la coalition internationale menée par les États-Unis contre les terroristes en Syrie pourraient avoir fait en deux ans près de 300 morts et des centaines de blessés parmi les civils.

« Les forces de la coalition menée par les États-Unis qui réalisent des frappes contre la Syrie doivent mener une enquête détaillée sur les informations concernant les victimes civiles liées à leurs opérations et publier leurs résultats (…). Onze attaques de la coalition étudiées par l'organisation auraient tué environ 300 civils en deux ans de frappes aériennes contre le groupe armé État islamique », lit-on sur le site d'AI.

Ces chiffres soulèvent cependant des doutes. Rappelons que rien que ces dernières semaines, les frappes de la coalition ont touché plusieurs villes syriennes. Le 18 octobre, six personnes ont été tuées et quatre autres blessées dans une frappe belge dans la province d'Alep. En septembre, le commandement des forces américaines au Proche-Orient (CENTCOM) a concédé que plusieurs frappes aériennes ayant visé Daech en Syrie au début de l'automne avaient probablement fait plusieurs dizaines de victimes civiles. D'autre part, l'ONG Airwars, basée à Londres, estimait que les bombardements de la coalition entre août 2014 et septembre 2016 avaient tué au moins 1 513 civils.

Selon AI, les forces de la coalition ont lancé leur enquête interne sur au moins deux des onze cas cités par l'organisation dans un mémorandum présenté au Pentagone.

« Nous redoutons que la coalition sous-estime considérablement le préjudice causé aux civils lors de son opération en Syrie », a déclaré Lynn Maalouf, directrice adjointe pour la recherche au bureau de Beyrouth d'Amnesty International.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La coalition reconnaît de nouvelles victimes civiles en Irak et en Syrie
Frappe à Hassadjek: la Belgique crie à la «désinformation russe»
Un raid fait 6 morts dans la province d’Alep où opérait l’aviation belge
Un jet US a frappé une école de filles à Mossoul
Tags:
victimes, frappe aérienne, coalition, Amnesty International, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook