Ecoutez Radio Sputnik
    Les forces d'autodéfense irakiennes prennent un point stratégique à l'ouest de Mossoul

    Les forces irakiennes prennent un point stratégique à l'ouest de Mossoul

    © AFP 2019 MOADH AL-DULAIMI
    International
    URL courte
    Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
    12301
    S'abonner

    Les milices irakiennes se sont emparées jeudi d’un des sites stratégiques du groupe terroriste État islamique en Irak.

    « Les milices qui se trouvent à Mossoul ont pénétré dans le quartier général de l'État islamique situé dans la partie ouest de la ville. C'est un des plus grands sites de Daech dans la ville. Ils ont hissé le drapeau irakien sur le bâtiment du quartier général », annonce la chaîne Al Sumaria.

    Selon la chaîne, le quartier général revêt une importance symbolique pour le groupe djihadiste. Les combattants ont quitté le bâtiment avant le début de l'opération, redoutant une frappe aérienne.

    D'après le général américain Joseph Votel, 800 à 900 terroristes ont été éliminés depuis le début de l'opération de Mossoul.

    L'armée gouvernementale irakienne, avec le soutien des unités d'autodéfense des Kurdes irakiens et de la coalition menée par les États-Unis, réalise depuis le 17 octobre une opération militaire visant à libérer Mossoul des terroristes de Daech, qui contrôlent la ville depuis 2014.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Dossier:
    Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

    Lire aussi:

    Trump fustige les ratés de l’opération de Mossoul
    Lutte anti-Daech: le tireur de Mossoul frappe de nouveau
    Civils tués à Mossoul: les USA demandent de l'aide à la Russie
    Tags:
    Etat islamique, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik