Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton et Joe Biden

    Clinton dévoile le nom de son chef de la diplomatie en cas de victoire

    © REUTERS/ Charles Mostoller
    International
    URL courte
    21145

    Hillary Clinton semble avoir choisi le chef du département d’Etat de son administration en cas de victoire à la présidentielle américaine, mais l'intéressé n’en a pas encore été informé. Un nom qui encore récemment suscitait dans l'entourage de Clinton l'exclamation «Pitié, Seigneur»…

    Joe Biden est en tête de la liste des candidats au poste de secrétaire d'Etat américain en cas de la victoire d'Hillary Clinton à l'élection présidentielle aux Etats-Unis, a annoncé jeudi le quotidien Politico dans sa version électronique se référant à « une source proche de la planification » de postes dirigeants dans l'administration éventuelle d'Hillary Clinton.

    USS Decatur (DDG 73)
    © REUTERS/ Diana Quinlan/U.S. Navy
    Le média indique que ni Mme Clinton, ni son entourage n'ont encore informé Joe Biden de cette décision. Ce dernier est, depuis janvier 2009, vice-président des Etats-Unis. Il appartient, tout comme Hillary Clinton, au Parti démocrate. Selon la source, la candidate démocrate à la présidence américaine et ses conseillers « passent beaucoup de temps à trouver la meilleure façon » de convaincre M.Biden d'accepter ce poste.

    Parmi d'autres candidats pressentis au poste de secrétaire d'Etat, on trouve des diplomates expérimentés comme Kurt Campbell, ancien secrétaire d'Etat assistant pour l'Asie de l'Est et le Pacifique, William Burns et Strobe Talbott, anciens secrétaires d'Etat adjoint ou encore Wendy Sherman, ancienne sous-secrétaire d'Etat pour les Affaires politiques. James Stavridis, amiral à la retraite et ancien commandant des Forces des Etats-Unis en Europe, fait également partie des candidats.

    Néanmoins, Joe Biden semble être le candidat le mieux placé aux yeux de Mme Clinton et de son entourage. Entre 1973 et 2008, il a représenté l'Etat du Delaware au Sénat américain. Il a notamment dirigé un de ses principaux comités, celui des affaires étrangères.

    Les courriels du chef du QG de Hillary Clinton John Podesta récemment révélées par le site WikiLeaks ont montré comment certains de ses principaux conseillers ont réagi à la spéculation selon laquelle le vice-président Joe Biden pourrait se joindre à la course à la présidentielle.

    Selon les mails, tout un rendez-vous spécial baptisé «réunion plan Biden» était prévu pour la fin septembre 2015, à l'époque où les spéculations sur Biden ont atteint leur apogée.

    Ainsi, tout ce qui était lié au nom de M. Biden suscitait dans l'entourage de Clinton l'exclamation « Pitié, Seigneur ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

     

    Lire aussi:

    «Personne n'a expliqué à Joe Biden ce que signifie l'expression "opération secrète"»
    Quand Joe Biden confond Bachar el-Assad avec Saddam Hussein
    Présidentielle US: Biden renonce à défier Clinton
    Tags:
    candidats, Présidentielle américaine 2016, Département d'Etat des Etats-Unis, Sénat des États-Unis, Kurt Campbell, James Stavridis, Hillary Clinton, Joe Biden, Delaware, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik