International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
12301
S'abonner

Donald Trump a déclaré que le FBI n'a pas rouvert par hasard l'enquête sur l'utilisation par Hillary Clinton d'une adresse de courriel privée alors qu'elle dirigeait la diplomatie américaine.

Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump est convaincu que les derniers mails de son adversaire démocrate Hillary Clinton, récemment découvertes par le FBI, contiennent les « crimes les plus terribles ».

« Cette enquête est le plus grand scandale politique depuis le Watergate (une affaire d'espionnage politique qui aboutit, en 1974, à la démission de Richard Nixon, alors président des États-Unis, ndlr). Tout le monde espère que justice sera rendue », a déclaré Donald Trump lors d'une rencontre avec ses partisans à Cedar Rаріds (Iowa, Midwest des États-Unis) transmise par les chaînes américaines.

« Le FBI n'aurait jamais rouvert l'enquête si cette affaire ne contenait pas les crimes pénaux les plus terribles », a indiqué M. Trump. Il a également souligné que « Clinton avait tenté de politiser l'affaire en attaquant et en accusant le directeur du FBI ».

Le directeur du FBI James Comey a rouvert l'enquête concernant la correspondance d'Hillary Clinton après la découverte de nouveaux mails de la candidate républicaine. La réouverture de l'enquête a nui à la campagne d'Hillary Clinton.

Plus tôt, le FBI avait déjà enquêté sur l'utilisation par Hillary Clinton d'un serveur et d'une adresse courriel privés pour envoyer et recevoir des informations classées confidentielles et ce pendant qu'elle occupait le poste de secrétaire d'État. Le bureau avait conclu que les actions de Mme Clinton ne constituaient pas un crime. Il a toutefois été reconnu qu'elle avait agi de manière « extrêmement imprudente ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

L’intelligence artificielle proclame Trump prochain président des USA
Trump: «93% des médias sont contre moi»
Trump et Biden en viendront-ils aux poings?
«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Tags:
enquête, courriel, FBI, Hillary Clinton, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook