International
URL courte
3114
S'abonner

Les raids aériens de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite dans le sud-ouest du Yémen ont touché par erreur trois maisons, tuant 15 et blessant 7 civils.

Selon l'agence de presse des rebelles houthis Sabanews, le bombardement a touché un quartier résidentiel de la ville de Salou, où des combats acharnés opposent les rebelles chiites houthis aux forces gouvernementales du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi.

Citant un médecin de l'hôpital local, l'agence fait état de 15 civils tués et sept blessés. Actuellement, les sauveteurs cherchent encore des personnes sous les décombres.

Un responsable local loyal au gouvernement yéménite a également confirmé ces frappes aériennes affirmant qu'elles avaient touché par erreur trois maisons.

« Tous ceux qui s'y trouvaient ont été tués », a-t-il déclaré en faisant état de 11 morts dont un enfant et sept femmes.

Des témoins ont raconté que de nombreux habitants s'étaient rendus sur le site du bombardement pour tenter de sauver des blessés.

Selon l'agence de presse des rebelles, les victimes des frappes aériennes sont des personnes déplacées par la guerre au Yémen, qui fait rage depuis des mois et a tué près de 7 000 personnes.

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent les territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont créé leurs organes de pouvoir.

La coalition a fréquemment été accusée de « bavures » pour avoir tué des civils dans ses bombardements au Yémen.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

De l'autodéfense à l'offensive: les USA prêts à combattre au Yémen
Le pilonnage des Houthis au Yémen «purement défensif», selon le Pentagone
Yémen: les rebelles nient avoir attaqué un destroyer US
Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Tags:
décès, frappe aérienne, Arabie Saoudite, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook