International
URL courte
25647
S'abonner

Les terroristes ont pilonné les positions de l’armée syrienne et des miliciens pro-gouvernementaux à l'aide de projectiles contenant des gaz toxiques, a annoncé un correspondant de l’agence Rossiya Segodnya, se référant à une source au sein des milices locales.

« Les combattants ont tiré sur nous et sur des militaires déployés dans la zone de l'Académie militaire d'Assad (sud-ouest d'Alep) des roquettes artisanales contenant des gaz toxiques. Quelle substance chimique a été utilisée, nous ne pouvons pas le préciser pour l'instant », a précisé la source.

Le correspondant a précisé à Sputnik que le premier projectile avait été tiré une heure et demie plus tôt, deux autres étant lancés au cours des 30 dernières minutes.

Depuis trois jours, les terroristes attaquent les positions des troupes gouvernementales dans le sud-ouest de la ville d'Alep. L'armée et les milices pro-gouvernementales ont réussi à dévier deux attaques. Or, des combats se poursuivent dans la zone abritant l'académie militaire d'Assad. Au cours de leur offensive, les terroristes utilisent des véhicules piégés et des kamikazes.

Selon les données des renseignements militaires, les extrémistes ont profité de la trêve humanitaire qui a eu lieu du 20 au 22 octobre pour envoyer plus de 8 000 combattants dans la région de Khan Touman (sud) et de Kafr Hamra (nord). Les terroristes essaient de percer le blocus à l'est d'Alep, où restent bloqués leurs complices. Si les terroristes s'emparent de l'académie, toute la partie occidentale de la ville se retrouvera sous leur feu.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
extrémistes, matières toxiques, milice, gaz, armée, armes chimiques, armée gouvernementale syrienne, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook