Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    2.000 «modérés» ont pilonné Alep à l'aide de 45 blindés

    © REUTERS / ABDALRHMAN ISMAIL
    International
    URL courte
    10014105

    Plus de 2.000 «modérés» ont bombardé des quartiers résidentiels de la ville syrienne d'Alep en utilisant 22 chars de combat, 15 véhicules blindés de transport et huit «véhicules de djihad», selon le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

    Pourtant, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a précisé que la majorité des blindés des terroristes avaient déjà été détruits.

    « Chaque jour, à Alep, les terroristes exécutent des dizaines de civils qui tentent de s'approcher des corridors humanitaires. Est-ce là une opposition avec laquelle on peut s'entendre? », s'est exclamé le ministre russe de la Défense.

    Sergueï Choïgou a également indiqué que, selon l'ordre de Vladimir Poutine, les forces aérospatiales russes n'ont porté aucune frappe à Alep lors des 16 derniers jours.

    « Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie livre chaque jour une aide humanitaire à la population d'Alep », a ajouté le ministre.

    Ces trois derniers jours, les pilonnages de la ville syrienne d'Alep par des combattants des groupes terroristes ont fait au moins 84 morts, et 280 personnes ont été blessées, selon la déclaration du commandement des forces armées syriennes publiée ce lundi.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    À Alep, les terroristes laissent fuir les civils pour 300 USD par personne
    Attaque chimique à Alep: un mort et des dizaines de blessés parmi les civils
    Les extrémistes ont recours à des armes chimiques à Alep
    Deux militaires syriens tués dimanche dans l’attaque avec des substances toxiques à Alep
    Tags:
    opposition modérée, Sergueï Choïgou, Alep, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik