Ecoutez Radio Sputnik
    Michel Aoun, le nouveau numéro un libanais

    Le Liban, un pas de plus vers le renouveau?

    © REUTERS / Mohamed Azakir
    International
    URL courte
    7200

    Michel Aoun, le nouveau numéro un libanais, semble avoir obtenu le soutien des parlementaires après 29 mois de désordre total.

    Le nouveau président libanais Michel Aoun, en poste depuis le 31 octobre 2016, constituera le symbole de l'« ascension » du pays à un nouveau niveau de développement, a déclaré le député libanais Abbas Hashem dans une interview accordée à Sputnik.

    « La nouvelle époque reflétera l'image d'un Liban « ascendant ». Depuis longtemps, nous avons perdu l'ambition pour le développement, tandis que le nouveau président répondra aux attentes du peuple. Mais il faut tenir compte du fait qu'on peut détruire tout très rapidement, alors que construire, cela nécessite un laps de temps important. Par contre, le citoyen libanais se distingue par sa vitesse de développement », a estimé M. Hashem.

    Pour sa part, un autre député libanais, Amal Abu Zaid, a décrit la situation comme un « festin populaire » en l'honneur de la délibération du peuple d'un gouffre politique.

    « Michel Aoun tournera une nouvelle page dans l'histoire de la construction d'un État où règnent la Loi et le soutien du peuple. Nous aspirons à vivre dans une époque où il n'y aura pas d'obstacles au développement », a espéré M. Zaid.

    D'après un autre parlementaire libanais, Nabil Naqula, cet événement représente un « mariage » de tout le pays, grâce auquel le Liban orphelin a retrouvé son patron pour remettre de l'ordre dans tous les domaines.

    « A la fin des fins, les Libanais sont tombés d'accord sur un président qui pourra satisfaire toute la population. Cette fois-ci, tout le monde (les politiciens et le peuple) feront de leur mieux pour travailler dans une direction commune afin de guérir le pays des crises. Nous le ferons avec le nouveau président », s'est réjoui M. Naqula.

    La phase dépressive du pays appartient au passé, et le Liban en tirera des leçons avant d'ouvrir la page d'une époque lucide avec le nouveau président, selon le parlementaire Agop Baqradonyan.

    « L'accord de tous les partis libanais constituera le symbole de cette nouvelle époque. Le général Aoun est digne de son État et représente un arbitre exemplaire pour mener à bien le dialogue plurinational. Nous avons beaucoup de choses à faire, y compris les réformes, les changements et l'équilibrage suite aux années perdues », a estimé le député.

    Le 31 octobre 2016, le parlement libanais a élu un nouveau président après 29 mois du vide institutionnel !

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le président libanais enfin élu après 46 tentatives!
    Le Liban au centre du Moyen-Orient
    Beyrouth se transforme en une ville fantôme
    Tags:
    peuple, soutien, parlementaires, développement, élections, Sputnik, Michel Aoun, Liban
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik