Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton et Donald Trump

    Clinton accuse Trump de sexisme mais rémunère mieux les hommes que les femmes

    © REUTERS / Rick Wilking
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    54342

    Une lettre publiée sur le site de WikiLeaks met en évidence les disparités de rémunération hommes/femmes à la Fondation Clinton, et ces écarts au profit des hommes par rapport aux femmes sont bel et bien énormes.

    À la Fondation Clinton, le personnel masculin est rémunéré beaucoup mieux que le personnel féminin, indique dans sa lettre Karuna Seshasai.

    Rappelons que, dans ce contexte, la candidate démocrate à la présidence des États-Unis Hillary Clinton a accusé de sexisme son rival, le républicain Donald Trump. Elle faisait notamment référence à des propos sexistes tenus par ce dernier, alors que dans son cas, il s'agit de faits.

    « Trois des 11 employés les mieux rémunérés de la Fondation sont des femmes.

    La moyenne des salaires des hommes les mieux payés est de 294 157,50 dollars, alors que celle des femmes les mieux payées est de 181 576,66 dollars (différence de 112 000 dollars).

    Le salaire médian des hommes les mieux payés est de 346 106 dollars, alors que le salaire médian des femmes les mieux payées est de 185 386 dollars (190 000 de différence) », lit-on dans la lettre évoquée.

    ​Ainsi, le personnel féminin est payé beaucoup moins que les hommes à la Fondation Clinton. N'est-ce pas du sexisme ?

    Accusé de sexisme, Donald Trump se révolte et qualifie d'hypocrite sa rivale dans la course à la Maison Blanche. On comprend aujourd'hui mieux pourquoi.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Le résultat de la lutte féministe ? Des dictionnaires tourmentés et un sexisme qui perdure
    L’ancienne première-ministre d’Australie souffrait de sexisme au travail
    Un scandale diplomatique sur le fond du sexisme éclate à Genève
    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran
    Tags:
    rival, rémunération, hypocrisie, sexisme, accusations, salaire, Clinton Foundation, WikiLeaks, présidence américaine, Karuna Seshasai, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik