Ecoutez Radio Sputnik
    Assange

    Assange: pas de «main de Moscou» derrière les révélations sur Clinton

    © REUTERS / Toby Melville
    International
    URL courte
    14293

    Le fondateur de WikiLeaks, célèbre site qui a récemment divulgué 26 lots de courriels confidentiels dévoilant les dessous de la campagne d’Hillary Clinton, a démenti les informations selon lesquelles les révélations sur la présidentielle américaine auraient un lien quelconque avec la Russie.

    Les fuites de la correspondance d'Hillary Clinton et de son chef de campagne n'a aucun rapport avec la Russie, a déclaré Julian Assange dans une interview accordée à la chaîne RT.

    Les milliers de courriels rendus publics par WikiLeaks à l'approche de la présidentielle américaine ont sérieusement torpillé la campagne démocrate et alimenté des tensions entre Moscou et Washington.

    La candidate démocrate a plusieurs fois déclaré que ces documents bénéficieraient à Moscou, et que la main du Kremlin serait derrière les révélations. Or, le lanceur d'alertes Julian Assange affirme que le Kremlin n'avait rien à voir là-dedans.

    « C'est faux. Nous affirmons que le gouvernement russe n'en est pas la source », a-t-il expliqué, commentant les rumeurs selon lesquelles les informations secrètes concernant la présidentielle américaine lui auraient été transmises par Moscou.

    « J'ai pitié d'Hillary Clinton en tant qu'une personne parce que je vois quelqu'un qui est dévoré par ses ambitions, tourmenté littéralement au point d'en être malade », a confié M. Assange.

    Début octobre, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange s'est engagé, lors d'une visioconférence tenue à Berlin, à publier d'ici fin 2016 des « données considérables » sur la campagne présidentielle des États-Unis. Le lanceur d'alertes a tenu sa parole : depuis le 7 octobre des milliers de messages du compte Gmail de John Podesta ont été divulgués par WikiLeaks. Suite à cette démarche, John Podesta a accusé Moscou d'avoir piraté sa boîte pour aider Donald Trump.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    WikiLeaks: Clinton dissimulait ses rapports avec les banquiers
    WikiLeaks: les journalistes d’AP impliqués dans le scandale Clinton
    WikiLeaks publie le 20e lot des emails du directeur de campagne d'Hillary Clinton
    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    Tags:
    révélations, courriel, Julian Assange, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik