International
URL courte
16324
S'abonner

Des officiels de l’administration Obama redoutent l’influence de la Russie sur les élections en Europe par le biais de ses liens privilégiés avec des partis eurosceptiques.

Des fonctionnaires de l'administration américaines affirment que la Russie a «  ébranlé  » la campagne électorale aux Etats-Unis et qu'elle continuera d'exercer son influence sur la politique américaine et le déroulement des élections en Europe, écrit le Wall Street Journal (WSJ).

Des experts et des membres de l'administration estiment que la Russie sera encore plus active en Europe qu'aux Etats-Unis. Pasi Eronen, de la Fondation pour la défense des démocraties (Foundation for  Defense of  Democracies), estime que les élections en France et en Allemagne, respectivement au printemps et en automne 2017, revêtiront une importance géopolitique particulière pour Moscou.

Des experts affirment que la Russie a établi des liens avec des hommes politiques et partis eurosceptiques locaux qui ont le vent en poupe sur fond de  crise migratoire en Europe.

Des sources du WSJ au sein de l'administration supposent que la Russie atteindra à long terme son objectif, à savoir l'affaiblissement de ses adversaires en Occident, même si ses alliés ne remportent pas les élections.

Washington estime que la Russie soutient Donald Trump lors des élections aux Etats-Unis, considérant ce soutien comme une  ingérence dans les processus électoraux intérieurs.

Le président russe Vladimir Poutine a signalé que de telles déclarations constituaient un élément de rhétorique politique dedestiné à manipuler l'opinion publique. Moscou a plusieurs fois souligné qu'il travaillerait avec n'importe quel président élu par le peuple américain.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

 

Lire aussi:

Trump «favori» du Kremlin, allégation absurde, voire délirante, selon Poutine
Rhétorique électorale d'Obama: "une russophobie à tous crins", selon le Kremlin
Les courriels de Clinton révélés par Washington?
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
élections, eurosceptiques, soutien, Présidentielle américaine 2016, Vladimir Poutine, Ivanka Trump, Europe, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook