International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
14244
S'abonner

Alors que les combats font rage à Mossoul, les terroristes de Daech recourent à de l'ypérite, plus connue sous le nom de gaz moutarde, ainsi qu'à du chlore, pour empêcher les forces gouvernementales de reprendre la ville.

Les djihadistes de Daech ont utilisé du gaz moutarde (ypérite) et du chlore au cours des affrontements contre les troupes gouvernementales dans la ville irakienne de Mossoul, a signalé la chaîne Sky News Arabia citant une source au sein des forces de sécurité kurdes.

L'opération visant à libérer la ville de Mossoul, fief des terroristes de Daech en Irak depuis 2014, a commencé le 17 octobre dernier. Les combats sont menés par les forces armées, la police irakienne et des milices kurdes appuyées par l'aviation de la coalition dirigée par les États-Unis. Le 31 octobre, les forces spéciales irakiennes sont passées à l'offensive dans l'est de la ville.

En deux semaines d'opération, plus de 16  500 habitants ont dû quitter leurs foyers.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Drian: après Mossoul, la coalition doit reprendre Raqqa
Daech recrute des enfants autour de Mossoul
L’armée irakienne à l’assaut d’une ville près de Mossoul
La coalition guidée par les USA nie avoir frappé les quartiers résidentiels de Mossoul
Plus de 22.000 personnes ont quitté Mossoul en raison des hostilités
Tags:
attaque, chlore, gaz moutarde, Etat islamique, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook