Ecoutez Radio Sputnik
    le 74e phoque

    Des Iraniens au chevet des phoques de la Caspienne en voie de disparition

    © Photo. Mehr
    International
    URL courte
    8310

    Des volontaires iraniens ont relâché un phoque qu’ils ont sauvé, le 74e. Ils gardent et soignent les animaux affaiblis et blessés dans un centre de réadaptation basé sur l'île d’Ashur Ada.

    Selon le service d'information fararu.com, le 74e phoque de la Caspienne sauvé par des vétérinaires a été rejeté à l'eau dans la ville de Bandar Torkaman dans la province de Golestan sur la côte sud de la mer Caspienne.

    Cette cérémonie a réuni des écologistes, des volontaires du mouvement pour la conservation de la faune ainsi que les stars de cinéma et de télévision iraniennes.

    74th rescued seal
    © Photo. Mehr
    74th rescued seal

    Ce phoque a été retrouvé par des volontaires piégé dans des filets de pêche. Ils l'ont tout de suite conduit au centre spécial pour la réhabilitation des phoques de la Caspienne situé sur l'île d'Ashur Ada. Puis il a été soigné par des vétérinaires professionnels et relâché dans son habitat naturel.

    ​Le centre pour le sauvetage et la réhabilitation des phoques de la Caspienne a été créé en 2010. Depuis son ouverture, les volontaires iraniens ont réussi à sauver des dizaines d'animaux.

    Le phoque de la Caspienne est le plus petit phoque du monde. C'est le seul mammifère qui habite exclusivement dans la mer Caspienne.

    Les données statistiques sur la population des phoques de la Caspienne sont alarmantes. Avant l'effondrement de l'Union soviétique, la Caspienne abritait près d'un million de phoques. Aujourd'hui ils ne sont plus que 100 000.

    • Seal
      ​Le centre pour le sauvetage et la réhabilitation des phoques de la Caspienne a été créé en 2010. Depuis son ouverture, les volontaires iraniens ont réussi à sauver des dizaines d'animaux.
      © Photo. Mehr
    • 74th rescued seal
      ​Le centre pour le sauvetage et la réhabilitation des phoques de la Caspienne a été créé en 2010. Depuis son ouverture, les volontaires iraniens ont réussi à sauver des dizaines d'animaux.
      © Photo. Mehr
    • 74th rescued seal
      ​Le centre pour le sauvetage et la réhabilitation des phoques de la Caspienne a été créé en 2010. Depuis son ouverture, les volontaires iraniens ont réussi à sauver des dizaines d'animaux.
      © Photo. Mehr
    • Seal
      ​Le centre pour le sauvetage et la réhabilitation des phoques de la Caspienne a été créé en 2010. Depuis son ouverture, les volontaires iraniens ont réussi à sauver des dizaines d'animaux.
      © Photo. Mehr
    • 74th rescued seal
      ​Le centre pour le sauvetage et la réhabilitation des phoques de la Caspienne a été créé en 2010. Depuis son ouverture, les volontaires iraniens ont réussi à sauver des dizaines d'animaux.
      © Photo. Mehr
    1 / 5
    © Photo. Mehr
    ​Le centre pour le sauvetage et la réhabilitation des phoques de la Caspienne a été créé en 2010. Depuis son ouverture, les volontaires iraniens ont réussi à sauver des dizaines d'animaux.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La chasse impressionnante d’un phoque
    Ce bébé phoque perd au jeu de cache-cache contre la police
    "L’attaque" d’un phoque
    Un policier sauve un bébé phoque à Saint-Pétersbourg
    Tags:
    phoque, espèces menacées, animaux, mer Caspienne, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik