International
URL courte
1180
S'abonner

Sur fond de tensions internationales, chanter s’avère une méthode efficace pour renforcer les relations entre les pays.

Le président philippin Rodrigo Duterte, connu pour ses boutades verbales, a chanté en compagnie du premier ministre malaisien Najib Razak dans le cadre de sa visite en Malaisie, ont relayé les médias.

D'abord, le numéro un philippin a opté pour une chanson du répertoire de la chanteuse américaine Bette Midler Wind beneath My Wings (Le Vent sous Mes Ailes), une musique rependue lors des cérémonies d'obsèques au Royaume-Uni. Le chef du gouvernement malaisien a répondu par The Young Ones (Les Jeunes) d'un des pères du rock-and-roll américain Cliff Richard, dont les premières lignes sont « Ma chère, nous sommes jeunes, et nous ne devons pas avoir peur ».

Ensuite, les deux hommes politiques nous ont proposé un duo pour le hit Sha-La-La-La-La-La des années 1970 du groupe danois Walkers, lors duquel M. Razak a même fait feinte de danser.

Rodrigo Duterte est connu, d'abord, pour avoir déclenché une vraie guerre au crime oganisé à travers le pays, mais aussi pour ses prises de position violentes envers les leaders mondiaux, dont Barack Obama, Ban Ki-moon et même le Pape François.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le président philippin affirme que Poutine est son idole
Quand Dieu ordonne au président philippin d’arrêter de jurer
Rapprochement sino-philippin: les USA ne peuvent rien faire
Tags:
danser, homme politique, chanson, crime organisé, obsèques, Bette Midler, Little Richard, Rodrigo Duterte, Najib Razak, Pape François, Ban Ki-moon, Barack Obama, Royaume-Uni, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook