Ecoutez Radio Sputnik
    Oncle Sam

    Avec Trump à la tête des USA, Kiev pourrait dire adieu à l’Oncle Sam

    © AP Photo / Jens Meyer
    International
    URL courte
    41831
    S'abonner

    Après la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, la situation en Ukraine, coincée entre la puissance russe et la zone d’influence occidentale, pourrait s’aggraver.

    La victoire de Donald Trump a déjà eu une influence sur la politique européenne. Selon l'agence Bloomberg, l'Ukraine devrait être confrontée à une nouvelle période sombre quand la nouvelle équipe aura pris ses quartiers à la Maison Blanche.

    Kiev pourrait perdre non seulement le soutien de Washington en général, mais également l'attention particulière d' « Oncle Joe », le vice-président sortant Joe Biden. C'est lui qui persuadait les autorités ukrainiennes de tenir leurs promesses sur le plan des réformes économiques et de la lutte contre la corruption. L'aide du Fonds monétaire international (FMI) était directement lié à cet état de choses.

    Selon l'agence Bloomberg, après l'investiture de Donald Trump, Washington soutiendra probablement Kiev de façon moins énergique. Ainsi, la politique de l'intégration ukrainienne dans la communauté occidentale adoptée par l'administration du président américain sortant Barack Obama devrait être rejetée.

    Pour les autorités ukrainiennes, le résultat de l'élection présidentielle américaine est un vrai choc. Les fonctionnaires ukrainiens, en premier lieu le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov, n'ont d'ailleurs pas tergiversé au moment de supprimer les messages critiques à l'endroit de Donald Trump de leurs comptes dans les réseaux sociaux, un signe qui n'annonce rien de bon.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le Brexit et l'élection de Trump renforcent les positions de Marine Le Pen
    Assange songe à solliciter l’aide de Trump
    Selon Lavrov, Kiev doit arrêter de rejeter la faute sur autrui
    Des véhicules blindés en vente libre à Kiev
    Tags:
    réformes, Donald Trump, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik