International
URL courte
13442
S'abonner

Ce lundi, la dernière audience concernant l’affaire sur le blocage de plusieurs biens immobiliers appartenant à la Russie et le gel des comptes des entreprises russes dans le cadre de l’affaire Ioukos a débuté en Belgique. La décision de la cour est attendue pour la fin de l’année.

Le tribunal belge pourrait se prononcer pour l'annulation du blocage des biens immobiliers appartenant à la Russie et du gel des comptes des entreprises russes effectués dans le cadre de l'affaire Ioukos.

La partie finale de l'audience concernant l'affaire d'annulation a débuté en Belgique, a déclaré le directeur général du Centre international de la défense judiciaire Andreï Kondakov.

« L'audience s'est bien tenue, à notre avis. La partie russe a obtenu une possibilité d'expliquer sa position concernant le sujet principal de l'audience d'aujourd'hui qui était consacrée aux questions de blocage de l'immobilier et de gel des comptes bancaires. Ce jeudi, l'audience au sujet de l'annulation de la partie exécutive des blocages aura lieu », a indiqué M. Kondakov aux journalistes.

Selon lui, l'audience se poursuivra ce vendredi pour se terminer lundi prochain et le tribunal annoncera normalement sa décision avant Noël.

Après la décision judiciaire datant de juillet 2014 demandant le paiement de 50 milliards de dollars par la Russie aux ex-actionnaires de la société Ioukos, en juin 2015, les exécutants de cette décision ont procédé au blocage de certains biens qu'ils considéraient comme russes, en France et en Belgique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L'Agence spatiale russe récupère 700 M USD gelés dans l'affaire Ioukos
La France saisit 700 M USD destinés aux groupes publics russes
Ioukos: saisies des biens russes, une influence politique derrière
Ioukos: la justice française refuse de suspendre les saisies de biens russes
Tags:
affaire Ioukos, Belgique, Russie, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook