International
URL courte
18171
S'abonner

La protection du président américain élu Donald Trump et de sa famille coûte à la ville de New York plus d'un million de dollars par jour.

D'après la chaîne de télévision CNN citant trois représentants des autorités new-yorkaises, ces coûts ne diminueront pas tant que ça lorsque M. Trump ira à la Maison Blanche, puisque son épouse Melania et leur fils Barron, âgé de 10 ans, resteront à New York pour quelques temps.

Ils vivront au gratte-ciel Trump Tower à New York, parce que Barron doit terminer l'année scolaire dans une école privée, où il poursuit sa scolarité. Donald Trump va lui-même leur rendre visite régulièrement.

S'y ajoutent les frais supplémentaires pour les agents de police qui sont affectés aux enfants adultes et aux petits-enfants du milliardaire, qui sont également protégés par le Secret service américain.

Selon le maire de New York Bill de Blasio, la ville pourrait avoir besoin d'aide financière en rapport avec les coûts de la protection du président. Selon lui, les autorités de la ville vont bientôt demander au gouvernement fédéral de rembourser certains frais de la police new-yorkaise.

Bien que le Secret service soit premièrement chargé de la sécurité du président et du président élu, les autorités locales doivent le soutenir. La protection de Donald Trump est financièrement lourde pour les autorités new-yorkaises, parce que le président élu et sa famille vivent dans le quartier le plus bondé de l'une des plus grandes villes du pays.

Malgré de nombreux sondages et des prévisions qui pointaient vers une victoire d'Hillary Clinton, le candidat républicain a remporté l'élection présidentielle du 8 novembre avec 279 grands électeurs contre 228 pour sa rivale démocrate. L'investiture de Donald Trump aura lieu le 20 janvier 2017.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Michael Flynn, l’homme de la sécurité nationale au sein de l’équipe Trump
Donald Trump n’entrera pas dans le Bureau ovale en 2017
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Tags:
United States Secret Service (USSS), Melania Trump, Bill de Blasio, Donald Trump, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook