Ecoutez Radio Sputnik
    Le logo de l'agence Sputnik

    «La résolution sur la lutte contre les médias russes, c’est de la sauvagerie»

    © Sputnik . Vlarimi Trefilov
    International
    URL courte
    Résolution du Parlement européen sur la lutte contre les médias russes (32)
    99725
    S'abonner

    Jour noir pour la liberté de presse: le Parlement européen vient d’approuver une résolution visant à contrecarrer les médias russes. Selon le journaliste indépendant Julian Jimenez, l’adoption de cette résolution est une atteinte à la liberté des citoyens de l’UE de recevoir des informations.

    Sondage

    Le Parlement européen a adopté une résolution prévoyant des mesures destinées à limiter l'activité des médias russes en Europe. Considérez-vous cette décision comme une atteinte à la liberte d'expression au sein de l’UE ?
    • Oui
      94.7% (2997)
    • Non
      4.4% (139)
    • Sans avis
      0.9% (28)
    Dans un commentaire à Sputnik, le journaliste indépendant Julian Jimenez a fortement dénoncé la résolution visant les médias russes :

    « La résolution sur la lutte contre les médias comme Sputnik ou RT, c'est de la sauvagerie. C'est non seulement une attaque contre des médias spécifiques, mais aussi une atteinte à la liberté des citoyens de l'UE de recevoir des informations », a-t-il déclaré. Il ne leur suffit pas d'interdire les médias. Ils veulent les humilier aux yeux de la communauté internationale. Voilà pourquoi ils font des parallèles offensifs entre les médias russes et l'activité de Daech. »

    Selon lui, Sputnik et RT transmettent à leur public un point de vue alternatif sur les événements, tandis que les terroristes font la promotion de la mort et de la destruction. L'existence de médias russes est extrêmement importante pour ceux qui veulent avoir une image plus complète de la réalité, plutôt que compter sur les médias occidentaux qui couvrent les événements sous le même angle.

    Dans ce contexte, le journaliste a rappelé l'incident récent où à l'occasion d'une conférence de presse, le porte-parole du département d'État américain John Kirby a sèchement refusé de répondre à la journaliste de RT Gayane Tchitchakyane, au motif que RT était une télévision d'État. Répondant à la phrase de Kirby qui insistait sur le fait qu'il ne répondrait qu'aux médias « indépendants », un des journalistes a par exemple rétorqué : « Indépendants comme la BBC ? », faisant référence au fait que la BBC est financée par le gouvernement britannique.

    « Dans le même temps, ces médias soi-disant "indépendants" n'abordent jamais les sujets qui peuvent nuire à la réputation de l'Occident. Pour cette raison, les lecteurs de ces médias ont une image très incomplète de ce qui se passe, et ils reçoivent tout simplement des informations déformées », souligne-t-il.

    Le journaliste a qualifié d'« absurdes » les accusations contre les médias russes selon lesquelles ceux-ci auraient « déstabilisé » la situation dans l'UE et contribueraient à son effondrement. Sont-ils coupables du nombre croissant de personnes pauvres dans l'UE?, s'interroge-t-il.

    « Est-ce que c'est eux qui réduisent les salaires et les emplois, qui rendent l'éducation et les soins inaccessibles? Les initiateurs de cette résolution ne pensent-ils pas que les véritables auteurs de cette situation sont beaucoup plus près? Plutôt que lutter contre ces problèmes, les autorités de l'UE luttent contre les médias, qui abordent ces problèmes », conclut-t-il.

    Mercredi, le Parlement européen a adopté une résolution intitulée « Communication stratégique de l'Union visant à contrer la propagande dirigée contre elle par des tiers ».

    Le document prétend que la Russie financerait des partis politiques d'opposition et des organisations au sein des États membres de l'UE. On accuse notamment Moscou d'utiliser le facteur des relations bilatérales pour séparer les membres de la communauté. Dans le viseur, on trouve notamment Sputnik, RT, le fonds « Le monde russe » et l'agence fédérale subordonné au ministère russe des Affaires étrangères « Rossotrudnichestvo ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Résolution du Parlement européen sur la lutte contre les médias russes (32)

    Lire aussi:

    Résolution anti-Sputnik: l’auteur reconnaît des motifs personnels
    Résolution contre Sputnik et RT, une bonne pub pour les médias russes?
    Enfin! Les liens entre RT, Sputnik et les grands de ce monde dévoilés bien qu'imaginaires
    Tags:
    résolution antirusse, médias, Union européenne (UE), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik