Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream

    Londres déclare son soutien au projet Nord Stream 2

    © Sputnik. Igor Zarembo
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (22)
    92066341

    La position du Royaume-Uni sur le projet de gazoduc Nord Stream 2 n’est pas catégorique, au contraire, Londres s’est dit prêt à appuyer sa réalisation, a déclaré le représentant spécial pour le changement climatique du ministère britannique des Affaires étrangères David King.

    Interrogé sur le soutien britannique au projet de gazoduc Nord Stream 2, David King a déclaré que Londres ne tentait pas de le bloquer.

    « Nous sommes intéressés par le gaz (reçu depuis le gazoguc) », a ajouté le représentant spécial.

    Il a encore indiqué que son pays envisageait d'abandonner complètement l'utilisation du charbon après 2025, alors que la consommation de gaz augmenterait. « Dans le même temps, nous comptons sur la prospection (du gaz) dans les mers arctiques. Mais cela coûte cher. »

    Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction de deux conduites de gazoduc d'une capacité de 55 milliards de mètres cube de gaz par an reliant le littoral russe à l'Allemagne via la mer Baltique. Les deux pipelines doivent être mis en service d'ici 2019, date d'expiration de l'accord russo-ukrainien sur le transit de gaz vers l'Europe.

    Le chef de Gazprom, Alexeï Miller, a déjà déclaré pour sa part que le projet Nord Stream 2 serait d'une grande importance pour l'ensemble du continent européen. Selon lui, la demande en gaz importé en Europe va croissante, et d'ici à 2025 elle atteindra 100 milliards de mètres cubes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (22)

    Lire aussi:

    Pourquoi Bruxelles veut-il bloquer le projet gazier Nord Stream 2?
    Les USA "préoccupés" par le gazoduc russo-allemand Nord Stream 2
    Berlin se fait taper sur les doigts par Bruxelles à cause de Nord Stream 2
    Tags:
    gazoduc, Nord Stream 2, David King, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik