Ecoutez Radio Sputnik
    Syrie

    Les terroristes ont utilisé du gaz moutarde contre les civils en Syrie

    © AFP 2019 Abd Doumany
    International
    URL courte
    0 217

    L’attaque s’est produite début automne dans la province d’Alep. Les experts russes qui travaillent actuellement sur les lieux ont recueilli des preuves confirmant que les terroristes recouraient aux armes chimiques et ont analysé l’origine de la substance toxique employée.

    Du gaz moutarde aurait bien été utilisé par les terroristes en septembre dernier, dans le village Marat-Im-Hush. Voici la conclusion que les experts russes en armes chimiques ont pu tirer après avoir analysé un obus non explosé découvert près de casernes situées dans cette agglomération du nord d'Alep.

    « L'analyse immédiate effectuée à l'aide du spectromètre a monté la présence de gaz vésicant, notamment du gaz moutarde », a indiqué l'un des experts.

    « Après avoir prélevé un échantillon de 20 ml, on a étanché l'obus et nous l'avons transporté sur le territoire du Centre russe pour la réconciliation des parties, pour études ultérieures », a-t-il poursuivi.

    L'attaque chimique contre les quartiers résidentiels d'Alep a fait en septembre plus de 40 morts. Les symptômes décrits par une femme parmi les blessés témoignent d'une intoxication au gaz moutarde. Et ce cas n'est pas unique.

    Fin octobre, les terroristes ont en outre organisé une attaque chimique dans le quartier d'Al-Assad dans le sud-ouest d'Alep, faisant des dizaines de morts parmi les civils. En août dernier, les terroristes du groupe État islamique (EI ou Daech) avaient utilisé des armes chimiques dans la ville de Mari (province d'Alep). Il s'agissait de gaz ypérite également connu sous le nom de gaz moutarde.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    «Pas d’opposition avec qui négocier à Alep, que des terroristes à battre»
    Alep: 10 nouveaux civils sauvés, des milliers d’autres toujours en otage
    Des enfants d’Alep bombardent la ville de 6.000 messages de paix
    Tags:
    gaz moutarde, terrorisme, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik