Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump Jr.

    Avoir discuté Syrie avec Trump Jr? Le Kremlin dément

    © AFP 2019 JIM WATSON
    International
    URL courte
    4144

    Moscou nie avoir communiqué avec le fils aîné de Donald Trump à propos du dossier syrien. Le principal intéressé aurait plutôt discuté à Paris avec des personnalités qui n’insistent pas sur le départ immédiat du président syrien Bachar el-Assad.

    Les représentants russes n'ont pas participé à la discussion sur le règlement syrien qui a eu lieu à Paris avec Donald Trump Jr et plusieurs politiciens influents, a déclaré vendredi le Kremlin.

    « Non. Ni le Kremlin, ni les représentants du ministère russe des Affaires étrangères n'ont eu quoi que ce soit à voir avec ses discussions », a répondu le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, interrogé par les journalistes.

    Par ailleurs, « l'idée d'une coopération visant un règlement politique en Syrie est l'idée préconisée dès le début par le président Poutine », a souligné le responsable.

    Cependant, cette initiative ne trouve pas d'écho dans l'actuelle administration américaine, a-t-il regretté.

    Selon certains médias, le fils aîné du président américain élu Donald Trump a pris part à une réunion privée, en octobre dernier, à Paris, consacrée à la coopération avec la Russie afin de mettre un terme à la guerre en Syrie.

    D'après des journalistes, M. Trump Jr a parlé essentiellement avec des personnalités qui n'insistent pas sur le départ immédiat du président syrien Bachar el-Assad.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Relations avec Moscou: Trump refuse le terme de «redémarrage»
    Donald Trump forme son gouvernement… pour huit ans!
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    Donald Trump Jr, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik