International
URL courte
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
13213
S'abonner

Après une sortie du Royaume-Uni de la zone euro, les Britanniques voulant conserver les avantages que représente l’UE pourraient «s’acheter» une citoyenneté européenne individuelle, a proposé samedi le député Guy Verhofstadt, chargé de négocier le Brexit au nom du Parlement européen.

Dans une interview accordée au journal The Times, le député belge Guy Verhofstadt a proposé une solution très originale à tous les Britanniques ayant envie de conserver la citoyenneté européenne après une sortie du pays de la zone euro.

« Nombreux sont ceux qui disent : "nous ne voulons pas rompre nos liens avec l'UE" », a déclaré le député en guise de préambule.

« J'aime bien l'idée que les personnes ayant la citoyenneté européenne et voulant rester dans l'UE aient la possibilité de le faire. En tant que principe, j'aime bien cette idée », a-t-il souligné.

De son côté, le parlementaire britannique Andrew Bridgen n'a pas tardé à accuser M. Verhofstadt d'essayer de semer la division au Royaume-Uni :

« C'est une tentative de créer deux classes de citoyens britanniques et de subvertir les résultats du référendum. La vérité, c'est ce que Bruxelles n'hésitera pas à recourir à n'importe quelle ruse pour nous arrêter. »

La première ministre britannique Theresa May, qui a participé à son premier sommet européen fin octobre à Bruxelles, a promis de lancer la procédure de divorce avec l'UE d'ici à la fin mars 2017. Ses partenaires européens ont exclu tout démarrage des négociations avant le déclenchement de l'article du Traité de Lisbonne qui signera le lancement de cette procédure.

Avant la négociation du divorce avec Londres, Michel Barnier ˗ qui a pris ses fonctions de négociateur en octobre ˗ s'emploie à consulter les 27 autres membres de l'UE.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

Lire aussi:

La victoire de Trump aussi impossible que le Brexit
Boris Johnson espère le même succès pour le Brexit que celui… du Titanic
Les Français de l'Angleterre post-Brexit, sont-ils victimes de «propos agressifs»?
EN CONTINU Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 63 morts et plus de 3.000 blessés
Tags:
citoyenneté, Union européenne (UE), Royaume-Uni, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook