International
URL courte
Lutte contre Daech en Irak (2016) (14)
2120
S'abonner

En Irak, la milice chiite Hashd Al-Shaabi qui combat les djihadistes de l’État islamique (Daech) et participe, aux côtés de militaires et des Peshmergas kurdes, à l’opération de libération de Mossoul, va intégrer l’armée irakienne.

Le parlement irakien a voté pour l'intégration de la milice chiite au sein de l'armée nationale, annonce Sputnik, se référant au premier vice-président du parlement Hamam Hamoudi.

Selon l'interlocuteur de l'agence, cette décision a été adoptée à l'unanimité par les députés participant au scrutin, les parlementaires de l'Union des forces irakiennes, le plus important bloc sunnite au parlement, ayant refusé de voter.

La milice chiite irakienne a été critiquée à maintes reprises par les autorités saoudiennes et turques qui l'accusaient notamment d'exactions contre les populations sunnites et d'attiser l'animosité entre les musulmans chiites et sunnites en Irak, mais le gouvernement du pays avec le chiite Haïdar al-Abadi a à chaque fois rejeté ces accusations, les qualifiant de gratuites.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Lutte contre Daech en Irak (2016) (14)

Lire aussi:

Milice chiite: rompre les liens de Daech entre l’Irak et la Syrie
Les milices chiites prêtes à couper l’approvisionnement de Daech à Mossoul
Milices chiites: «Pourvu que les terroristes syriens arrivent à Mossoul!»
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
accusation gratuite, exaction, opération, parlement, chiites, critiques, sunnites, musulmans, offensive de Mossoul, Union des forces irakiennes, Etat islamique, Hamam Hamoudi, Haïder al-Abadi, Mossoul, Arabie Saoudite, Turquie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook