International
URL courte
29420
S'abonner

Le premier ministre irakien considère que les djihadistes de Daech ne sont pas assez courageux pour résister longtemps à Mossoul. Tout en rejetant la possibilité de payer l’aide militaire des États-Unis en pétrole irakien, il estime que Washington devrait augmenter son soutien logistique et technique.

Le premier ministre irakien Haider al-Abadi a refusé de considérer le pétrole irakien comme moyen de paiement pour l’appui américain dans le domaine de la lutte contre l’État islamique (Daech), apprend-on de l’agence Associated Press.

L'idées a été propose par Donald Trump lors de sa campagne électorale.

En parallèle, le Premier ministre irakien, qui affirme avoir eu une conversation téléphonique avec M. Trump, a déclaré compter sur une augmentation du soutien logistique et technique américain à l’Irak.

Haider al-Abadi a également prédit une rapide défaite des djihadistes de Daech à Mossoul, ces derniers, selon lui, manquant de courage et de motivation pour résister longtemps dans cette ville irakienne. Il a indiqué que la ville était actuellement encerclée par les troupes et que sa libération se déroulait plus rapidement que prévu.

L’opération visant à libérer la ville de Mossoul est menée par plusieurs organismes irakiens de sécurité appuyés par l’aviation de la coalition dirigée par les États-Unis.

L’armée et une unité spécialisée dans la lutte antiterroriste prennent la ville d’assaut depuis le nord et l’est du pays. Ils ont déjà réussi à entrer dans plusieurs quartiers dans l’est de Mossoul.

Les troupes de police attaquent les positions terroristes depuis le sud du pays.

Les milices kurdes ont pour mission de déloger les terroristes de la ville stratégiquement importante de Tall Afar, ainsi que de couper les voies d’approvisionnement des islamistes radicaux à Mossoul.

Lire aussi:

Opération de Mossoul: les forces d'élite ont éliminé un millier de djihadistes
«Daech subit des pertes majeures à Mossoul»
De nouveaux charniers yézidis découverts près de Mossoul
Diplomatie russe: «Les USA ne se soucient pas de la sécurité des civils à Mossoul»
Tags:
lutte antiterroriste, libération, pétrole, coalition anti-Daech, Etat islamique, Donald Trump, Haïder al-Abadi, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook