Ecoutez Radio Sputnik
    Des terroristes tentent de tuer le président philippin

    Des terroristes tentent de tuer le président philippin

    © REUTERS / Armed Forces of the Philippines
    International
    URL courte
    1305138
    S'abonner

    Aujourd'hui, des terroristes ont tenté de tuer le président philippin Rodrigo Duterte. Un attentat à la bombe qui a fait neuf blesses. Maute, un groupe terroriste islamiste affilié à Daech, est pointé du doigt.

    Sept agents de sécurité du président philippin Rodrigo Duterte ainsi que deux soldats ont été blessés aujourd'hui dans un attentat à la bombe dans le sud des Philippines, à la veille de la visite prévue du chef de l'Etat dans la région. 

    « Mon équipe, qui s’est rendue à l'avance (sur le lieu de la visite, ndlr), a été attaquée. Le service de sécurité du président a été blessé par un engin explosif artisanal. Je vais m’y rendre. On m’a conseillé de reporter la visite mais j’ai répondu par la négative. Nous allons suivre la même route si c’est possible », a déclaré M. Duterte lors d'un discours dans un camp militaire du nord des Philippines.

    L'armée du pays a annoncé que sept gardes du corps de M. Duterte ainsi que deux soldats avaient été blessés lors de l’explosion. Aucun civil n'a été blessé.

    L’engin artisanal a explosé alors qu’un camion, avec les membres de l’équipe de sécurité du président à son bord, passait à proximité, a raconté Dolphin Lorenzana, le ministre philippin de la Défense. Il a également ajouté qu’aucun tir n’avait suivi l’explosion et que les blessés avaient été immédiatement transportés à l'hôpital.

    D’après  Restituto Padilla, porte-parole des forces armées philippines, l’attaque aurait été perpétrée par des terroristes de Maute, le groupe terroriste islamiste opérant dans le sud du pays.

    À l'heure actuelle, les forces gouvernementales effectuent une vaste opération contre environ 300 membres du groupe terroriste Maute près de la ville de Butig, dans la Lanao del Sur. Les extrémistes ont repris le contrôle de certains quartiers de la ville, libérés par l’armée du pays en février dernier.

    Auparavant, Maute avait déclaré son allégeance au groupe terroriste Daech.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les États-Unis soutiennent toujours l'opposition syrienne contre Daech
    «Daech subit des pertes majeures à Mossoul»
    La France menacée par les drones de Daech
    Israël frappe Daech en Syrie après une attaque sur le Golan
    Tags:
    blessés, explosifs, terrorisme, Maute, Etat islamique, Rodrigo Duterte, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik