International
URL courte
0 214
S'abonner

Les terroristes n’ont pas de projet de prendre le Royaume-Uni pour cible de leurs attaques, déclare Mohamed Abrini, soupçonné d’avoir été impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et du 22 mars 2016 à Bruxelles, lors de l’interrogatoire par la police belge dévoilé devant la justice britannique.

Le Royaume-Uni n'est pas pris pour cible des attaques terroristes, c'est la France qui est considérée comme l'ennemi de l'État islamique (Daech), indique Mohamed Abrini, qui est soupçonné d'avoir été impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et du 22 mars 2016 à Bruxelles. Comme l'annonce le journal belge DH, cette déclaration fait partie de l'interrogatoire du suspect par la police belge dévoilé lundi dernier devant la justice britannique.

« Il n'y a pas de projet de prendre l'Angleterre pour cible potentielle d'un acte terroriste. De ce que je sais, c'est la France qui a été déclarée l'ennemi de l'État islamique. Je pense que la Grande-Bretagne a des services secrets plus développés, de meilleures techniques d'observation (…) et donc c'est plus difficile de l'attaquer », a-t-il expliqué.

Depuis jeudi dernier, un procès est en cours à Londres, pour juger Zakaria Boufassil, inculpé au Royaume-Uni pour avoir remis avec un autre complice, Mohammed Ali Ahmed, 3 000 livres à Mohamed Abrini en juillet 2015.

Ce dernier, un Belge d'origine marocaine, a été arrêté le 9 avril dernier et est détenu en Belgique. Mohamed Abrini a été identifié comme « l'homme au chapeau » qui accompagnait les deux kamikazes qui se sont fait exploser à l'aéroport de Bruxelles, le 22 mars dernier. Il est également soupçonné d'être le logisticien des attentats à Paris le 13 novembre 2015.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Syrie: des fichiers de l’EI révèlent des plans d’attentats en Europe
Une attaque terroriste déjouée en France
Bienvenue dans une banlieue britannique où les Blancs ne vivent plus
L’armée britannique accusée de racisme
Tags:
attentat, Mohamed Abrini, Bruxelles, Royaume-Uni, Londres, Europe, Belgique, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook