Ecoutez Radio Sputnik
    L'Union européenne

    Vers une vague de référendums sur la sortie de l’UE?

    © Flickr/ European Parliament
    International
    URL courte
    364784601

    Alors qu’un nombre croissant de citoyens se prononcent pour la tenue d’un référendum sur la sortie possible de leurs pays de l’Union européenne, les autorités semble refuser d’accorder l’attention nécessaire à cette opinion publique.

    Les sondages révèlent que toujours plus de citoyens européens seraient favorables à la tenue d'un référendum sur la sortie possible de leurs pays de l'Union européenne. Le dernier sondage IFOP de fin octobre pour l'agence d'informations et de radio Sputnik montre que plus de la moitié des Italiens (53 %), 47 % des Français, 43 % des Allemands, 39 % des Espagnols et 38 % des Polonais sont favorables à l'organisation d'un tel scrutin. Ces chiffres sont en augmentation depuis le sondage précédent réalisé par l'IFOP en juillet dernier.

    Il existe plusieurs éléments qui expliquent le souhait des citoyens européens de tenir un référendum, estime le président de l'Union populaire républicaine François Asselineau dans une interview accordée à Sputnik.

    « Le premier élément c'est la dégradation continuelle de la situation économique et sociale depuis des années. C'est la politique de rigueur continuelle et l'absence de résultat tangible au bout de nombreuses années. Il y a un deuxième élément qui me paraît important: c'est que l'Union européenne est apparue de plus en plus au cours des années écoulées comme étant une construction dictatoriale. (…) Il y a un troisième grand événement. C'est le vote du Brexit. Que le peuple britannique ait décidé de sortir de l'Union européenne par un référendum, ça a donné des idées évidemment aux autres peuples », explique l'homme politique.

    Le sénateur UDI et vice-président de la commission des affaires européennes Yves Pozzo di Borgo donne également son point de vue à ce sujet dans une interview pour Sputnik. Selon lui, une telle volonté des citoyens européens n'est pas réaliste et est surtout dangereuse.

    « C'est un des thèmes de François Fillon candidat que l'on supporte, qui considère qu'il faut une zone euro beaucoup plus solide. Il faut plutôt conforter la zone euro plutôt que de vouloir sortir. Cela ferait des dégâts terribles. (…) Mais après quand on aborde les réalités, on se rend compte que la sortie de l'euro et la sortie de l'Europe ce serait vraiment une dégradation, une marche arrière fantastique pour l'Europe et pour les pays européens », estime le sénateur.

    D'où provient l'euroscepticisme d'un grand nombre de citoyens? Pour l'homme politique espagnol Enric Ravello Barber, le problème est enraciné dans le style de gestion au sein des structures européennes, auquel s'ajoute la crise migratoire. Il souligne que les citoyens européens sont de plus en plus persuadés que les autorités de l'UE ne s'occupent pas des sujets qui inquiètent la population. Ces intentions sont fortement liées à la crise migratoire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La banque d'Angleterre dépense 100.000 livres pour une soirée après le Brexit
    Pour Malte, Londres ne procédera pas au Brexit dans le temps imparti
    L’inspirateur du Brexit Nigel Farage déménage aux États-Unis
    Londres devra payer 65 mds EUR pour le Brexit
    Tags:
    référendum, sondage, Union européenne (UE), Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Veritas
      « C'est un des thèmes de François Fillon candidat que l'on supporte, qui considère qu'il faut une zone euro beaucoup plus solide. Il faut plutôt conforter la zone euro plutôt que de vouloir sortir. Cela ferait des dégâts terribles."
      FILLON AGITE SA CROSSE D'EVEQUE POUR LE ROYAUME DE LA ZON€ Z€RO !!!!
      PETITS FRANCAIS, IL VA FALLOIR SAIGNER POUR LES ETOILES DE LA REINE DU CIEL !!!!!
    • michel.louis.loncin
      Putain ... Mais qu'elle CRÈVE cette "Europe" !!!
    • Jn-Claude
      Ces politicards VEULENT garder cette pseudo-union, POUR EUX ! Pour la grande majorité des citoyens, elle a apporté le pire sous forme de directives traduites en lois tatillonnes et terribles. Encore, souvent ces mêmes citoyens ne se rendent-ils pas compte à quel point l'assujettissement à Bruxelles est catastrophique : ils seraient encore bien plus enclins à vouloir s'en séparer.
    • gilles.breche
      Très simple ,mon cher watson ,l'europe ne génèren que chômage de masse ,crises économiques endémiques ,guerres colonialistes au profit de son maître ,les EU ,dictature odieuse sous toutes ses formes ,remplacement des populations .
      laisser crever ce machin n'est pas du tout une cata ,contrairement à ce que raconte ce fourbe de di borgo ,pour lui et les profiteurs et accapareurs de son genre ,bien sûr ,cata ,plus de poule aux oeufs d'or .
      Mais ,di borgo ,tu n'as jamais entendu parler du bin communh et de l'intèrêt général ,gormis du tien .Pas toujours aux mêmes de trinquer ,pour une fois ,c'st à toi et à tes compères de pieds nickelés malfaisants de cracher au bassinet ,dans l'intérêt général ,c'est pour ton bien ,mon gros .C'st pour notre bien que tu nous fait crever ,alors ,partage avec nous la soupe que tu nous sert !!!!!
      un crétin ,comme ses comparses ,ce dégénéré ,tien de plus qu'un rebut de l'humanité
    • Sous-Commandant Fred
      la fin des émoluments princiers, la crainte de ne plus pouvoir se faire du fric au détour d'un couloir de l'union européenne pour voter une loi d'un cartel financier, en effet serait une catastrophe pour eux.
    • CocoChannel
      Pas de référendum pour les Français ! La Ségolène qui se croit au pouvoir pour 1000 ans Heil ! a dit NON !
      www.upr.fr/actualite/europe/segolene-royal-la-dictature-sans-vergogne
    • CocoChannelen réponse àJn-Claude(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Jn-Claude,
      Le pire en effet :
      www.youtube.com/watch?v=MF-UviKjzfQ
      Heureusement le laquais de Drahi est là pour modérer ses propos d'expert.
    • CocoChannelen réponse àSous-Commandant Fred(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Sous-Commandant Fred,
      Même pas besoin d'arpenter les couloirs. De Villiers raconte comment les lobbies viennent frapper à votre porte.
      Plusieurs milliers, qui fabriquent les lois, remettent les docs aux "députés" du peuple, qui les signent, le plus souvent sans changer une virgule , et peut-être sans même les lire.
      A liquider, vite fait.
    • Harry Cover
      Il y a une division de la société: dans les années 90 personne n'exposait ses croyances religieuse, on s'en foutait royalement... depuis les années 2005 les dirigeants européens travaillent à saper les libertés individuelles, il y a eu le référendum non respecté... en bref plein de mauvaises choses exposées, car du mauvais il y en a beaucoup, surtout l'action des mafia qui détournent les budgets...
      La volonté de taxer les transactions financières va mettre l'Europe à genoux, alors du lobbying, il y en a qui démarre pour sauver les économies nationales pendant qu'il est encore temps.
    • Jn-Claudeen réponse àHarry Cover(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Harry Cover, taxer les transactions financières, il y a vingt ans qu'il aurait fallu commencer à le faire. C'est précisément ce manque qui rend la situation si intenable pour tous ceux qui ne sont pas des financiers et le nuages de sycophantes qui gravitent autour.

      Quant au lobbying, c'est une arme très dangereuse qui, là encore favorise les très riches en écrasant les autres de directives plus tatillonnes les unes que les autres. Personnellement, je verrais bien TOUS les financiers, spéculateurs, grands actionnaires en prison et dépouillés de leurs biens au bénéfice des services publics (et non au public comme maintenant).
    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres