International
URL courte
24944
S'abonner

Il ne reste que deux jours avant l’élection présidentielle autrichienne qui doit se tenir le dimanche 4 décembre, et il est l’heure de dresser le bilan de la campagne marquée par le renforcement du candidat du Parti de la liberté d’Autriche Norbert Hofer.

Ce vendredi 2 décembre, le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) a organisé le dernier événement de sa campagne présidentielle. Le président du parti Heinz-Christian Strache et son adjoint, le candidat à l'élection présidentielle Norbert Hofer, ont encore une fois appelé leurs partisans à voter et ont exprimé leur optimisme quant au résultat de l'élection.

Les propos de Heinz-Christian Strache sur la nécessité de transformer l'Union européenne ont été suivis par les plus vifs applaudissements, ce qui n'a pas étonné le leader du FPÖ.

« Parce que la population en général se montre critique à l'égard des écarts de l'UE de son développement normal. Ce monstre bureaucratique à Bruxelles, 40 000 fonctionnaires, des lobbyistes, des commissaires européens éloignés du peuple qui d'ailleurs décident d'augmenter leurs salaires de 10 000 euros, comme M. Juncker. Beaucoup sont irrités par leur arrogance », indique M. Strache dans un entretien avec la correspondante de Sputnik Ilona Pfeffer.

Quand le candidat Norbert Hofer est comparé au président élu américain Donald Trump, c'est « formidable », selon l'interlocuteur de Sputnik, si on entend par là la possibilité d'une coopération américano-autrichienne.

« Si le futur président autrichien Hofer, tout en gardant la responsabilité à l'égard de la neutralité de l'Autriche, fait renaître cette neutralité et, peut-être, invite Donald Trump et Vladimir Poutine à Vienne, pour que ces pays puissent se rapprocher à nouveau, pour lancer le mouvement contre la guerre froide, vers la vraie coopération et le développement pacifique, ça serait formidable », déclare l'homme politique.

M. Strache souligne que Norbert Hofer, en tant que président autrichien, sera également capable d'énoncer clairement les priorités et de participer efficacement au processus du règlement proche-oriental.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Candidat autrichien Norbert Hofer: «Mettre fin aux sanctions antirusses!»
Un Autrichexit? Deux raisons pour un référendum sur la sortie de l’UE
Présidentielle en Autriche: une nouvelle chance pour Norbert Hofer
Les conditions sous lesquelles l’Autriche quitterait l’UE
Tags:
élection présidentielle, Donald Trump, Vladimir Poutine, Norbert Hofer, Heinz-Christian Strache, États-Unis, Russie, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook