Ecoutez Radio Sputnik
    John Kerry et Sergueï Lavrov

    Règlement à Alep: Kerry remet à Lavrov des propositions similaires à celles de la Russie

    © REUTERS / Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    97856
    S'abonner

    Concernant la situation à Alep, John Kerry a enfin fait à Moscou des propositions qui se rapprochent de celles défendues par Moscou.

    Les États-Unis ont remis à la Russie de nouvelles propositions concernant le règlement de la situation à Alep, qui coïncidaient avec les approches de Moscou, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    « Au cours de notre rencontre à Rome, John Kerry nous a remis des propositions qui vont dans le sens des approches depuis longtemps défendues par nos experts lors des négociations avec leurs collègues américains » a indiqué le chef de la diplomatie russe.

    Selon lui, jusqu'à vendredi dernier, les négociations entre la Russie et les États-Unis au sujet de la Syrie butaient sur « l'aspiration de la partie américaine à faire inclure dans les accords des formules qui auraient permis au Front al-Nosra, qui dirige les djihadistes restant dans la partie non libérée d'Alep, de rester impuni ».

    « Nous sommes prêts à envoyer sans délai nos experts militaires à Genève pour décider, en commun accord avec nos collègues américains, des actions communes qui permettraient d'assurer le départ de tous les djihadistes sans exception de la partie est d'Alep, des livraisons humanitaires aux habitants de la ville ainsi que la reprise de la vie normale à Alep », a ajouté le ministre russe.

    Le chef de la diplomatie russe a toutefois souligné qu'il s'agissait de mener des négociations « qui permettraient de fixer les dates concrètes de la réalisation de toutes les démarches nécessaires pour surmonter la crise à Alep est et pour libérer la ville ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    «L’Occident n’est pas intéressé par une victoire à Alep»
    La crise à Alep-Est, conséquence de l'absence de distinguo entre opposition et terroristes
    Tags:
    positions, Front al-Nosra, John Kerry, Sergueï Lavrov, Alep-Est, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik