Ecoutez Radio Sputnik
    La ville d'Alep

    Moscou considèrera comme des terroristes les combattants refusant de quitter Alep

    © AFP 2019 GEORGE OURFALIAN
    International
    URL courte
    11414

    Des négociations sont en cours entre Moscou et Washington sur les modalités du retrait des combattants anti-Assad d’Alep-Est. Le régime de cessez-le-feu entrera en vigueur dès que les itinéraires et les dates du retrait seront concertés.

    La Russie considérera comme des terroristes les combattants qui refusent de quitter Alep et soutiendra les efforts de Damas visant à les combattre, a déclaré lundi le chef el a diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    « Les groupes armés qui refusent de quitter Alep-Est seront assimilés à des terroristes. S'ils ne veulent pas se retirer d'Alep-Est, ils veulent donc poursuivre leur lutte armée. Nous les traiterons comme tels, comme des terroristes, comme des extrémistes. Nous soutiendrons l'opération de l'armée syrienne contre ce genre de bandes », a indiqué le ministre.

    Samedi dernier, Sergueï Lavrov a annoncé avoir reçu du secrétaire d'État américain John Kerry de nouvelles propositions sur Alep qui, comme l'a précisé lundi M. Lavrov, concernent les itinéraires et les dates du retrait des combattants d'Alep-Est. Des experts russes et américains commencent en Suisse un travail visant à concerter l'ensemble des détails. Le régime de cessez-le-feu entrera en vigueur dès que ces aspects seront concertés, a fait savoir le ministre russe des Affaires étrangères.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    L'Armée syrienne libre attaque un quartier d’Alep aux lance-roquettes multiples
    52% d’Alep-Est désormais sous contrôle de l’armée syrienne
    Alep: l’armée syrienne contrôle la partie majeure du quartier d’Al Halvaniya
    Hollande veut sauver le patrimoine culturel contre la «barbarie»
    Tags:
    terrorisme, Sergueï Lavrov, Alep, Alep-Est, Russie, États-Unis, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik