Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat russe à côté d'un bus qui a ramené des civils à Alep

    La lutte contre le terrorisme en Syrie en est à son stade final

    © REUTERS / Omar Sanadiki
    International
    URL courte
    Situation à Alep (2016) (180)
    781596
    S'abonner

    Il aurait été impossible au gouvernement syrien de survivre aux attaques de Daech sans le soutien de la Russie et de l'Iran, estime un historien américain.

    Les succès remportés récemment par l'armée syrienne à Alep pourraient signifier que la lutte menée contre le terrorisme en Syrie en est à son stade final. Toutefois, selon le directeur de l'Institut des recherches historiques Mark Weber, sans le soutien de la Russie et de l'Iran, le gouvernement syrien  « n'aurait jamais réussi à survivre ».

    Interviewé par la chaîne iranienne Press TV, l'historien américain a indiqué que l'alliance actuelle entre la Russie et l'Iran constituait le facteur principal qui avait obligé l'administration américaine à changer sa politique en Syrie.

    « Il est de plus en plus évident pour le monde entier que la politique US visant à renverser le gouvernement de Bachar el-Assad avait échoué. Cette politique a été basée sur de très grosses erreurs de l'administration Obama et elle est vouée à l'échec. Le seul moyen d'avancer, c'est une alliance de plus en plus forte et étroite entre la Russie, l'Iran et la Syrie », a souligné l'expert.

    Selon lui, actuellement, des experts essayent de prédire les démarches dans ce domaine de la nouvelle administration américaine qui va entrer en fonction le mois prochain.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

     

    Dossier:
    Situation à Alep (2016) (180)

    Lire aussi:

    L'armée syrienne poursuit sa progression vers la Citadelle d'Alep
    L'Armée syrienne libre attaque un quartier d’Alep aux lance-roquettes multiples
    Tags:
    soutien, Bachar el-Assad, Iran, Russie, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik