Ecoutez Radio Sputnik
    Hôpital mobile russe bombardé par l'opposition syrienne à Alep

    L'infirmière russe blessée lors d'un bombardement à Alep est décédée

    © Sputnik. Mikhail Alayeddin
    International
    URL courte
    Situation à Alep (2016) (180)
    91718148

    L'infirmière russe blessée lors d'un bombardement de l'hôpital mobile, que la Russie avait déployé fin novembre à Alep, n'a pas survécu à ses blessures.

    L'infirmière russe blessée lundi lors d'un bombardement de l'hôpital mobile russe dans la ville syrienne d'Alep a succombé à ses blessures, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    "La femme médecin grièvement blessée lors des tirs d'artillerie de l'opposition qui visaient l'hôpital du ministère russe de la Défense à Alep, a succombé à ses blessures", a indiqué M. Konachenkov.

    Selon lui, les médecins ont tout fait pour sauver la vie de l'infirmière, mais ses blessures étaient trop graves.

    ​​Cela porte à deux le nombre des victimes de l'attaque contre l'hôpital mobile russe effectuée par l'opposition syrienne à Alep.

    L'autre médecin russe grièvement blessé pendant le bombardement est toujours aux soins intensifs.Le porte-parole du ministère de la Défense Igor Konachenkov a antérieurement annoncé qu'une femme médecin militaire russe a été tuée et deux autres médecins blessés dans une attaque contre un hôpital militaire à Alep.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Dossier:
    Situation à Alep (2016) (180)

    Lire aussi:

    Un médecin militaire russe tué à Alep, deux autres blessés
    Un journaliste de la chaîne RT blessé dans l'attaque contre un hôpital à Alep
    Moscou envoie des médecins et un hôpital de campagne à Alep
    Tags:
    hôpital mobile, médecins, décès, victimes, bombardements, ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik