Ecoutez Radio Sputnik
    Libye: l’armée parviendra-t-elle à réunifier le pays?

    Libye: l’armée parviendra-t-elle à réunifier le pays?

    © REUTERS / Zohra Bensemra
    International
    URL courte
    6100
    S'abonner

    Le commandant en chef de l'Armée nationale libyenne annonce le début de la période de transition et se fixe pour objectif de réunifier le pays déchiré par les violences depuis la chute de Mouammar Kadhafi.

    La Libye est entrée dans une période de transition dont l'objectif est de réunifier le pays divisé entre la Cyrénaïque et la Tripolitaine, a annoncé à Sputnik Ali Katrani, président du Conseil présidentiel auprès du gouvernement d'union national. C'est l'Armée nationale libyenne (ANL), commandée par le général Khalifa Haftar et implantée en Cyrénaïque (est) qui sera chargée de mener à bien cette mission.

    Comme l'indique M.  Katrani,  90  % des Libyens soutiennent l'Armée nationale, sa légitimité est reconnue à l'étranger, des facteurs-clés qui expliquent ses succès considérables dans la lutte contre Daech ainsi que d'autres groupes terroristes.

    À l'exception de la Chambre des représentants, qui a officiellement annoncé son alliance avec l'Armée nationale, tous les autres instituts de pouvoir existant dans le pays devront suspendre leur fonctionnement, explique Ali Katrani. Dès que l'état d'urgence sera décrété, les rênes du pouvoir passeront à l'armée et un gouverneur militaire sera nommé dans chacune des régions.

    Une fois la situation en Libye stabilisée, le pays s'engagera sur la voie démocratique  : un comité chargé d'élaborer une constitution entamera ses travaux, puis les élections législatives et présidentielles auront lieu. Mais pour y arriver et rétablir le contrôle du pays, la Libye a besoin d'une main forte, estime M.  Katrani.

    Le gouvernement d'union nationale dirigé par le premier ministre Fayez el-Sarraj a été mis en place en Libye le 31 mars 2015. Le nouvel exécutif national n'a pas encore pu rétablir l'intégrité du pays en proie à la division depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, car le parlement de transition, élu en 2014, ne l'a pas soutenu et a conservé le pouvoir dans l'est du pays. Certaines régions libyennes sont toujours contrôlées par des djihadistes liés au groupe terroriste État islamique (Daech).

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Armes pour la Libye: «J’ai servi de bouc émissaire pour blanchir Clinton»
    L’exemple US en Libye pousse plusieurs pays à songer à l’arme nucléaire
    France – Libye : poignée de main pré-électorale entre Hollande et al-Sarraj à l’Élysée
    Tags:
    réunification, armée, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik