International
URL courte
Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
294923
S'abonner

L'armée syrienne a reculé du centre vers les banlieues de Palmyre et cherche à reprendre le contrôle de la ville attaquée par Daech. Les terroristes n'ont pas repris le contrôle de la partie historique de Palmyre.

Les troupes gouvernementales syriennes combattent les terroristes de Daech dans les banlieues de Palmyre qu'ils avaient reprise à Daech en mars 2016, a annoncé dimanche Talal al-Barazi, gouverneur de la province de Homs.

« Les commandants de l'armée syrienne ont décidé de quitter le centre de la ville de Tadmor (Palmyre) et de se déplacer vers les banlieues », a indiqué le gouverneur cité sur Twitter par l'Organisation de la télévision et de la radio syrienne (Organization Of Syrian Arab Radio And TV).

Selon lui, cette décision s'explique par la supériorité en forces de Daech qui attaque Palmyre de plusieurs directions à la fois.

« L'armée syrienne inflige des pertes aux groupes de Daech », a ajouté le gouverneur al-Barazi.

Rossiya Segodnya a antérieurement appris d'une source informée que les habitants de Palmyre avaient été évacués et que des combats acharnés entre l'armée syrienne et Daech se poursuivaient à la périphérie de la ville.  

Toutefois selon le chef de la commission principale des antiquités et des musées de Syrie Ahmed Deeb, Daech n'a pas pris le contrôle de la partie historique de Palmyre.

« La situation est compliquée. On peut dire que la partie historique de Palmyre est de nouveau en danger, mais on ne peut pas affirmer qu'elle est tombée entre les mains des terroristes, les combats continuent », a indiqué M. Deeb.

Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, plus de 4 000 membres de Daech ont entrepris dimanche une nouvelle tentative de s'emparer de Palmyre.

Daech y avait envoyé des renforts en effectifs et en matériels des villes syriennes de Deir ez-Zor et de Raqqa où la coalition internationale dirigée par les États-Unis avait suspendu cette semaine ses activités contre le groupe terroriste.

Ces derniers mois, l'État islamique (Daech) a tenté à maintes reprises de déloger les troupes gouvernementales de leurs positions défensives. Les terroristes ont ainsi concentré d'importantes forces à l'ouest de Palmyre et cherchaient à s'emparer des champs pétroliers de Jazel et de Shaer. Leurs tentatives n'ont pourtant pas été couronnées de succès.

Depuis une semaine cependant, le nombre d'attaques de la part des terroristes a grimpé en flèche. Les combattants de Daech ont réussi en outre à s'emparer de plusieurs hauteurs de la chaîne de montagnes de l'At-Tar, tout près de Palmyre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

Lire aussi:

4.000 combattants de Daech tentent à nouveau de s’emparer de Palmyre
Palmyre: les habitants évacués, les combats avec Daech se déroulent à la périphérie
Les bombardiers stratégiques russes Tu-22M3 chassent les djihadistes à Palmyre
Macron et Erdogan ont allongé leur entretien, «une clarification sur l’islam a été faite»
Tags:
combat, armée gouvernementale syrienne, Etat islamique, Ahmed Deeb, Talal al-Barazi, Homs, Palmyre, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook