Ecoutez Radio Sputnik
    Investissements

    FAZ: l'économie russe évolue en dépit des sanctions

    © REUTERS / Maxim Shemetov
    International
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
    21792
    S'abonner

    En dépit des sanctions occidentales, les groupes internationaux renforcent leur présence en Russie et le volume des investissements étrangers directs dans son économie ne cesse de croître.

    D'après Benjamin Triebe de la Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), l'économie russe connaît actuellement « un dégel ». Il rappelle que le géant américain de la pharmacie Pfizer a pris la décision de construire une usine en Russie, tandis que la chaîne française d'articles de bricolage Leroy Merlin envisage de doubler sa présence sur le sol russe dans les cinq prochaines années.

    Le constructeur automobile allemand Volkswagen ouvre pour sa part une nouvelle usine à proximité de Moscou, et le groupe Daimler envisage de lancer la production de limousines en Russie, indique l'auteur.

    Une dynamique positive est également constatée en matière d'investissements étrangers. Au cours des neuf premiers mois de l'année 2016, leur volume s'est élevé à 7,7 milliards de dollars comparés aux 6 milliards USD enregistrés à l'issue de 2015.

    Toujours selon l'observateur, Moscou cherche à internationaliser ses marchés et stimule l'activité des investisseurs étrangers via les subventions et les allégements fiscaux.

    En conclusion, l'auteur souligne que les sanctions occidentales décrétées à l'encontre de la Russie sur fond de crise ukrainienne ont cessé de présenter « un obstacle important » : « on s'y est habitué ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

    Lire aussi:

    Internet, nouvelle locomotive de l'économie russe
    BM: l'économie russe reprendra sa croissance en 2017
    Business Insider: le pire pour l'économie russe est passé
    Les sociétés italiennes envisagent d'investir dans l'économie russe
    Tags:
    sanctions antirusses, marchés, investissements, économie, sanctions, Frankfurter Allgemeine Zeitung, Leroy Merlin, Pfizer, Volkswagen AG, Daimler, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik