International
URL courte
Situation à Alep (2016) (180)
4221
S'abonner

En Syrie, plus d'un millier de personnes ont été évacuées d'Alep ce jeudi.

Environ 1 500 civils ont quitté la ville syrienne d'Alep-Est avec la première colonne de bus, a déclaré une source au sein du Croissant-Rouge.

« La première colonne (de bus, ndlr) a permis à environ 1 500 résidents, essentiellement des membres des familles des rebelles et des blessés, de quitter la ville », a affirmé la source.

L’évacuation de 5 000 combattants à Alep

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné de préparer l’évacuation des combattants d’Alep-Est. Leur sécurité a été garantie par Damas. En savoir plus: http://sptnkne.ws/cYAe #Syrie #Alep

Опубликовано Sputnik France 15 декабря 2016 г.

Arrivée dans le quartier de Ramous, contrôlé par les forces gouvernementales, la colonne composée de 25 bus et 12 ambulances s'est dirigée vers la localité d'Atareb dans le sud-ouest de la province d'Alep.

Entre-temps, de nombreux militaires russes aident à résoudre les problèmes d'évacuation des blessés à Alep-Est, a déclaré Jan Egeland, conseiller pour les affaires humanitaires de l'émissaire de l'Onu pour la Syrie.

« Tous les véhicules n'ont pas pu passer devant les points de contrôle du gouvernement syrien, seulement certains d'entre eux sont parvenus jusqu'ici », a indiqué M. Egeland lors d'un point de presse à Genève. « Actuellement, nous recevons toujours de l'aide de la part des militaires russes et nous espérons pouvoir surveiller et favoriser l'évacuation ultérieure ».

Plus tôt dans la journée, l'évacuation de 5 000 combattants et membres de leurs familles a commencé à Alep. Les terroristes devraient quitter la ville via un corridor spécial en direction d'Idlib.

La décision d'assurer un couloir humanitaire a été prise afin de minimiser les pertes chez la population civile qui restait bloquée dans la zone de combats par les terroristes jusqu'au dernier moment. Plus de 200 000 civils étaient retenus par les djihadistes dans les quartiers est d'Alep depuis plus de trois ans et demi. Les terroristes leur interdisaient de sortir des territoires sous leur contrôle et les utilisaient comme boucliers humains.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Situation à Alep (2016) (180)

Lire aussi:

Alep : le poids de la désinformation, le choc des mensonges. Partie 2
Alep : le poids de la désinformation, le choc des mensonges. Partie 1
A Alep, les djihadistes «faisaient des fortunes grâce au trafic d’aide humanitaire»
Onu: aucune preuve d’atrocités de l’armée syrienne sur les civils à Alep
Tags:
civils, blessés, évacuation, Croissant-Rouge, Jan Egeland, Alep-Est, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook