Ecoutez Radio Sputnik
    Crash de Boeing 727 à Puerto Carreno en Colombie

    Un crash aérien rarissime filmé en Colombie (Vidéo)

    © Photo. capture d`éсran: Youtube
    International
    URL courte
    3015

    Parfois, ce sont les vidéos amateurs qui aident le plus à réviser la sécurité aérienne ou routière.

    Des témoins oculaires ont eu la triste chance de filmer le crash d'un Boeing 727, dans la ville colombienne de Puerto Carreno, appartenant à la compagnie aérienne Aerosucre, qui a failli percuter les gens qui regardaient le va-et-vient des avions décoller.

    La vidéo démontre que l'avion-cargo a eu vraiment du mal à gagner de la hauteur et n'a miraculeusement pas tué de gens au sol près de l'aire d'envol, avant de tomber quelques kilomètres plus loin.

    L'avion de transport se dirigeait vers la capitale colombienne Bogota. Cinq des six personnes à bord ont trouvé la mort et une est portée disparue. Actuellement, on ignore la cause du crash.

    Le crash aérien le plus retentissant en Amérique du Sud s'est produit le 28 novembre dernier. Seules six des 80 personnes à bord ont survécu. Parmi les victimes du vol LMI2933 effectuant le trajet entre Santa Cruz de la Sierra et Medellin se trouvaient les joueurs du club de football Chapecoense, finaliste de la Copa Sudamericana en 2016.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La raison du crash de l’avion en Colombie dévoilée
    Avant de s’écraser en Colombie, il apprend qu’il deviendra «papa» (VIDEO)
    Les équipes sportives disparues dans des crashs
    Tags:
    décollage, avions de transport, témoins, football, crash d'avion, Boeing 727, Aerosucre, Puerto Carreno, Medellin, Bogota, Santa Cruz, Colombie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik