Ecoutez Radio Sputnik
    Expert français: les USA tentent d’entraîner Poutine dans une course aux armements

    Expert français: les USA tentent d’entraîner Poutine dans une course aux armements

    © Sputnik. Sergey Guneev
    International
    URL courte
    596436811

    Les USA veulent entraîner Moscou dans une course aux armements que Poutine refuse d’entamer, a déclaré à Sputnik Laurent Henninger, historien et chargé d'études à la Revue Défense Nationale. L'expert s’est aussi exprimé sur les fantasmes de l'Occident sur l’Ukraine et la contribution de la Russie à la libération d’Alep.

    Dans une interview accordée à Sputnik, l'historien et chargé d'études à la Revue Défense Nationale Laurent Henninger a abordé plusieurs sujets d'actualité en relations avec la Russie.

    M. Henninger a souligné le rôle de la Russie dans la libération de la ville d'Alep et a précisé que «  prendre une ville est une opération militaire parmi les plus difficiles et les coûteuses en hommes.  »

    Toujours sur la Syrie, l'historien a commenté la déclaration de Vladimir Poutine selon laquelle la réussite dans la région «  n'aurait pas été possible sans la coopération de la Turquie, de l'Iran.  » M.  Henninger est d'avis que le président russe a su choisir une bonne ligne politique afin d'impliquer plusieurs pays dans la lutte antiterroriste.

    «  M.  Erdogan a l'air de naviguer entre tous les extrêmes et je pense que M.  Poutine le sait et par conséquent M. Poutine adapte sa diplomatie, sa stratégie vis-à-vis de la Turquie, de M.  Erdogan, à ce fait, à ces fluctuations et donc il alterne fermeté et en même temps ouverture  », a-t-il affirmé.

    «  A ceux qui reprochent aux Russes d'avoir commis un génocide par le biais de l'aviation à Alep, je répondrais  : on va voir ce que vont faire les Américains à Mossoul. Et cette fois c'est pas +on va voir+ mais +on a vu+ ce que l'aviation américaine a fait en Irak par exemple  », a poursuivi M. Henninger.

    Il souligne d'autre part que l'opinion de la communauté internationale sur le dossier ukrainien est souvent erronée.

    «  Les postures de l'Europe et des Etats-Unis vis-à-vis de ce conflit (ukrainien, ndlr) me paraissent complètement scandaleuses.  », a-t-il indiqué à Sputnik, précisant qu'il parlait en son nom et pas au nom de l'institution dans laquelle il travaille.

    «  Il y a une grande masse des Occidentaux qui ne savent pas et qui fantasment et puis il y a des dirigeants qui eux ne fantasment pas du tout et qui savent très bien qu'ils disent des mensonges mais il n'y a pas de vraie implication russe en Ukraine.  », a-t-il déploré.

    Laurent Henninger est d'avis que les Etats-Unis cherchent à relancer une course aux armements que Vladimir Poutine refuse pourtant d'entamer.

    «  Pour  moi il y a une puissance du mal actuellement sur Terre, c'est les Etats-Unis d'Amérique, c'est les Anglo-Saxons, c'est l'hypercapitalisme des Anglo-Saxons (…).   Je pense qu'ils essaient de relancer une course aux armements, ne serait-ce que parce qu'au cœur de ce système impérial planétaire il y a un complexe militaro-industriel (…). Là en ce moment ce qu'ils ont en train de faire c'est, effectivement comme ils ont fait sous M.  Reagan, de déclencher une course aux armements pour obliger l'adversaire à suivre et à se ruiner. C'est ça ce qu'ils veulent faire et Poutine le sait bien. (…). Il refuse cette course  », a conclu l'expert.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Poutine et Trump se rapprochent, un ex-ambassadeur en Russie s'agite
    Défaite des démocrates: Trump sur la même longueur d’onde que Poutine
    Ambassadeur assassiné: «Poutine n’est pas tombé dans le piège des terroristes»
    Tags:
    Laurent Henninger, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Europe, Syrie, France, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    • angelstic
      budget militaire américain
      600 milliard de dollars
      Budget militaire russe
      60 milliard de dollars
      Je pense que les américains se ruinerons bien avant
      et que même avec autant de pognions il n arrive pas a être technologiquement en avance sur leurs concurrents
    • avatar
      rosebudhunter
      C'est de la poudre aux yeux tout ça...Monsieur Poutine est un excellent joueur d'échecs ...
    • zroudia
      En quantité d'armes, les US sont premiers. Moins nombreuses, mais absolument redoutables et efficaces, les armes Russes sont inégalables.
    • avatar
      grandloup74
      Une fois encore, les u.s malintentionnés se tirent une balle dans le pied : pendant qu'ils depensent des sommes pharaoniques pour produire des armes inefficaces, la Russie depense dix à 1000 fois moins pour produire des armes depassant celles des yankees ! A ce jeu, les pedocriminels de washington vont vider leurs caisses...
    • avatar
      as1568082
      Ben a mon avis ça ne devrait pas fonctionner..:-)
      1) Avec le precedent en URSS,..."chat echaudé craint meme l'eau froide",donc V Poutine ne recommencera pas.,,cette course aux armements il devrait continuer a moderniser son armée sans "courrir," normalement pourrait on dire ..
      2) la Russie a depassé "technologiquement " les etats unis (,ces derniers ont beaucoup de materiels mais devenus obsoletes.dû fait d'avoir delaissé leur modernisation faute d'adversaire apres la chute de l'URSS,genre la fable du "lievre et la tortue"....
    • OAK
      On a déjà vu le coup de bluff de la "guerre des étoiles", ce piège de la "course aux armements" est donc éculé. De plus, avec le recul, il ne sert à rien de produire quantité d'armes, qu'il faut ensuite entretenir pour maintenir en état opérationnel, a des coûts exorbitants.
      Les Russes l'ont bien intégré, ils s'orientent désormais vers une Armée moderne et efficace qui permet d'assurer leur défense, d'avoir des capacités de projection (mais juste de quoi être présent) et surtout, de dissuader l'adversaire en rendant ses plans d'attaques inopérants.
      En somme, Efficacité, Rapidité, Sobriété.
    • normandieniemen
      comme la russie est un petit pays qui vend des armes ; ca devrait pas poser de problemes
    • avatar
      Athsadi
      Jusqu a maintenant, Poutine a admirablement déjoué tous les pièges nombreux et multiformes tendus a la Russie par l’occident. La course aux armements en est un autre.
      Il a encore d’autres tours dans son sac mais la grande compétence, l’intelligence du président russe aura toujours un coup d’avance si ce n’est plusieurs. Les critiques de Trump envers la Chine risque de rapprocher davantage Russie-Chine.
    • magellan
      personnellement je pense que les USA ont des programmes militaires bidons, que l'argent qu'ils sont censés injecter dans ces programmes vas vers des financements d'achats d'armes pars ses ailiers et que les intérêts alimentent une caisse noire qui finance la déstabilisation des pays tiers (sans la connaissance des institutions démocratiques du pays)
    • frontovik73
      Le pentagone ferait mieux de cultiver des radis , pauvre pays !!
    • avatar
      b.tartar
      Grand MERCI à la Fédération de Russie à son Peuple et à son Président, ils ont laissé 27 Millions de morts durant la seconde guerre mondiale, et ce n'est pas l'entrée en guerre des USA en décembre 1941 début 1942 contre le régime NAZI qui a changé le cours de l'histoire, c'est l'effondrement du front de l'EST qui fit que les USA pris de panique décidèrent d'intervenir de peur que les bolchéviques arrivent à PARIS.
      Non la seconde guerre mondiale n'a pas été gagné par les USA, c'est la RUSSIE qui a gagné cette guerre, il faut rendre à César ce qui appartient à César.
    • avatar
      Paulen réponse àcapatarate33(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      capatarate33, donc, c'est Poutine qui lance une course à l'armement, et les US sont obligés de suivre!
    • avatar
      Paulen réponse àangelstic(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      angelstic, je suis prêt à parier que ces chiffres sont faux
    • avatar
      as1568082en réponse àAthsadi(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Athsadi,
      Si Trump essaie le "Pivot slave" en lieu et place du "pivot asiatique" qui vient de se vautrer lamentablement,il y a peu a parier que ça fonctionne...
      D'une part parce que la Russie a plus a gagner avec la Chine et reciproquement,ensuite parce que tout ce qu'ont entrepris les etasuniens ,depuis quelques 10zaines d'années,tant diplomatiquement que geostrategiquement a foiré dans les grandes largeurs...
    • capatarate33en réponse àPaul(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Paul, ????
    • capatarate33en réponse àPaul(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Paul, Poutine est sur la défensive et non sur l'offensive.
    • Vostok 1
      C'est évident, comme ils ont fait la course pour la conquête de l'espace à un certain moment, ruinant ainsi l'économie de l'U.R.S.S.....
    • avatar
      Paulen réponse àangelstic(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      angelstic, désolé, j'ai perdu mon pari, selon Wikipédia, les US sont à 597 millions, et les Russes à 66 millions, ce qui ne m'explique pas les multiples articles sur les nouvelles armes Russes qui sont publiés sur Sputnik.
    • Glacebleue
      J'ai vu un magazine ce matin avec un titre dingo spécial Russie : " l'empire contre attaque " . La propagande made in USA continue de proliférer en France . A quand le bon sens ?
    • avatar
      rapalou
      Parmi les nombreux problèmes que nous connaissons sur cette planète il y en a 2 majeurs : 1 l'islam, 2 les américains. Sans ces 2 problèmes le monde serait plus pacifique.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)