International
URL courte
0 53
S'abonner

Plus de 32.000 Tchèques se sont lancés dans un jeu en ligne qui consiste à élire leur président. Tant que la véritable élection n’aura pas eu lieu, on pourra changer d’avis et donner une estimation négative à un candidat indésirable.

32 011 Tchèques se sont joints à un jeu qui consiste à élire un nouveau président. Le 21 décembre, le mathématicien tchèque Karel Janeček a lancé un jeu en ligne intitulé Prezident 21 (prezident21.cz).

Chaque participant peut donner trois estimations positives et une estimation négative à chacun des candidats présentés à l'élection. Le joueur « tague » ainsi le candidat (ou trois à la fois) qui lui est sympathique et « détague » le candidat le moins convenable, selon lui.

Les participants peuvent en outre proposer leurs propres candidats, toute personne digne, à leur avis, de diriger le pays et qui répond aux critères ad hoc.

L'objectif du jeu est de trouver un candidat à la présidence qui soit approuvé par la majorité des participants.

« Prezident 21 inspire tous ceux qui iront voter en janvier 2018 », lit-on sur le site Prezident21.cz.

Il s'agit d'un jeu interactif qui informe ses participants du déroulement du vote, détecte les publications pertinentes dans la presse et est connecté à Facebook. Chacun peut donc partager les résultats du vote avec ses amis et observer comment ils votent.

On peut modifier son choix durant le vote, explique le site.

C'est Šimon Pánek, directeur de l'organisation humanitaire Člověk v tísni (Homme en détresse), qui est pour l'instant le leader du vote. Il est suivi de Petr Pithart et du journaliste Michal Horáček. Le président en exercice Milos Zeman occupe la dernière position, ayant obtenu plus de 14 000 estimations négatives.

Le jeu se poursuivra jusqu'aux élections présidentielles de 2018.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Drones de l’Otan au cœur de l’Europe: le ciel tchèque devient un peu américain?
Ivana Trump ambassadrice à Prague? Les Tchèques disent oui
Le premier ministre tchèque opposé au déploiement d’un radar américain
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
élection présidentielle, Internet, jeu, Karel Janeček, République tchèque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook