Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Barack Obama

    Trump accuse Obama de ne pas assurer une transition «en douceur»

    © AP Photo / Pablo Martinez Monsivais
    International
    URL courte
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)
    581649
    S'abonner

    Bien que le président américain sortant Barack Obama ait promis de faire tout son possible pour faciliter la passation de pouvoir à son successeur, il n’en est rien, selon le président élu des États-Unis Donald Trump.

    Le président américain élu Donald Trump a déclaré que le président sortant des États-Unis Barack Obama ne faisait rien pour que la passation de pouvoir se passe « en douceur » le 20 janvier prochain, mais crée au contraire des obstacles pour son successeur.

    Rencontre Trump-Obama à la Maison blanche
    © AP Photo / Pablo Martinez Monsivais

    « J'essaie de ne pas faire attention aux multiples déclarations provocatrices du président O (Obama, ndlr) ni à ces obstacles. J'ai pensé qu'il s'agirait d'une passation de pouvoir pacifique, mais il n'en est rien ! », a écrit M. Trump sur son compte Twitter.

    Le démocrate Obama avait vertement critiqué le républicain Trump au cours de la campagne électorale, mais après l'élection du milliardaire au poste de président, il lui avait promis de faire tout son possible pour faciliter la passation de pouvoir.

    Par ailleurs, la Maison Blanche avait annoncé qu'outre la rencontre personnelle entre Barack Obama et Donald Trump le lendemain de la victoire de ce dernier à l'élection présidentielle, les deux hommes avaient eu plusieurs entretiens téléphoniques. En même temps, l'administration sortante avait plus d'une fois exprimé son mécontentement eu égard à certains faits et gestes du président élu qui s'était notamment entretenu avec des dirigeants étrangers sans avoir consulté le département d'État.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)

    Lire aussi:

    Trump pourrait annuler environ 70% des décrets d'Obama
    Obama a-t-il poussé Clinton a admettre sa défaite face à Trump?
    Les dossiers qu'Obama laisse à Donald Trump
    Tags:
    provocation, déclaration, milliardaires, président, transition, présidence américaine, Facebook, Inc, Donald Trump, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik